Le kiosque à musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Louve-garou
Karma:
95/200  (95/200)
Sexe : Féminin Messages : 208
Date de naissance : 05/01/1994
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 23
Humeur : Mélancolique
Situation amoureuse : Comment ?
MessageSujet: Le kiosque à musique Jeu 8 Déc - 21:31























LE KIOSQUE À MUSIQUE



Non loin du jardin illuminé, le kiosque est incroyablement fleuri et décoré. Des lanternes blanches et colorées sont accrochées tout autour de l'édifice. Sur la scène, une douzaine d'instruments de musique sont posés là, à disposition des invités. Guitare, violon, trompettes, percussions, et même un piano et un accordéon. Cet endroit calme, à l'inverse de la piste de danse, laissera à chacun le plaisir de jouer un ou deux morceaux, et même de proposer aux autres invités un petit concert improvisé. Mais en attendant preneur, les instrument s'animent et jouent eux-mêmes quelques mélodies.




_________________
something about lonely nights
We are a hurricane drop our anchors in a storm. they will never be the same, a fire in a flask to keep us warm cause they know, i know that they don't look like me oh they know, i know that they don't sound like me (@astra)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
92/200  (92/200)
Sexe : Féminin Messages : 54
Date de naissance : 29/01/1999
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 18
Emploi/Situation : Etudiante
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Mar 13 Déc - 21:02
Le soleil se couchait. Les ombres des arbres se faisaient plus imposantes,plus impressionnantes. Quelques jours auparavant, Chelsea avait reçu une invitation au bal de Noël. Quelle belle chose. Essayer d'oublier le passé en invitant les élèves à chanter, danser.
Chelsea avait abandonné son chapeau et sa robe noire pour une robe bleu garnie de petites paillettes par ci par là. Elle se prêtait au jeu du Chic, Classe tout en Sobriété sans broncher. Après tout, c'était normal pour elle de bien se vêtir quand on est invité. Et puis tant pis si elle était la seule.
Elle soupira et continua d'avancer. Elle devait rejoindre le réfectoire, et personne n'était dehors, personne n'allait à ce bal ? Chelsea s'arrêta et se raidit, elle regarda autour d'elle s'assurant que tout était normal. Rien. La sorcière reprit sa route en marchant plus doucement. Sa baguette était prête à être sortie, elle avait trafiqué une petite poche sur sa robe pour glisser sa baguette dedans. On est jamais trop prudent. Elle était quand même fière d'elle puisque cette petite poche était presque invisible.

Chelsea était arrivée a destination : Le réfectoire était éclairé et décoré. Des guirlandes, des lampions, de la musiques, des paillettes... Les organisateurs ont dû se donner du mal pour faire tout cela. C'était Classe, chic, tout en restant Sobre.  Bon au moins elle était raccord avec le thème.
Elle repéra dans un coin, plusieurs instruments. Accordéon, Guitare, Violon... Et un Piano. Owh, sont petit cœur se mit à battre plus fort et plus vite. Un Piano.
Chelsea s'approcha du kiosque. Est-ce qu'elle a le droit ? Elle ne sait pas, mais à vrai dire, elle s'en fiche. Elle s'approcha du piano et caressa le dessus de l'instrument.  Elle respira doucement.

Ça faisait tellement longtemps...

Tellement longtemps qu’elle n’avait plus joué. Elle s'assit sur le banc en fermant les yeux. Chelsea respira profondément avant de commencer à jouer. Après tout elle était seule pour le moment, alors ça ne pouvait gêner personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Louve-garou
Karma:
95/200  (95/200)
Sexe : Féminin Messages : 208
Date de naissance : 05/01/1994
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 23
Humeur : Mélancolique
Situation amoureuse : Comment ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Mer 21 Déc - 13:01


the piano knows something

Belles tenues, odeur de parfum et fleurs dans les cheveux. Le bal d'hiver a été annoncé récemment, tout le monde y est invité. Raven n'a pas tellement envie de se déhancher, ni d'aller s’empiffrer avec l'apéritif. Néanmoins, elle fait acte de présence. Et pour éviter de trop se faire remarquer, elle préfère rester à l'extérieur. C'est aussi à cet endroit que l'odeur de parfum est la moins envahissante.

Raven a enfilé une robe prêtée par Augusta. Car il est clair que dans son armoire, on ne trouve rien qui soit adapté à une quelconque fête. Augusta a même pris le temps de coiffer son amie, ce qui fait d'elle une jeune femme plutôt élégante. Sa robe découvre ses épaules, mais trop pudique, la brune a déposé un large tissus bleu-nuit sur ses épaules. Cela lui permettra aussi de ne pas mourir de froid.

La louve se promène dans le jardin, qui scintille de partout, puis elle marche sans s'arrêter jusqu'à tomber devant un kiosque. Elle ne savait même pas qu'il y avait un kiosque à musique, ici. Et, dans le silence profond et reposant, une petite mélodie se fait entendre. Raven avance toujours, de plus en plus lentement. Il est certain que quelqu'un est installé sur ce kiosque et joue du piano. C'est beau. La jeune femme ne s'approche pas trop, juste assez pour entendre la mélodie. Elle fait aussi en sorte de ne croiser personne.

Elle appuie son dos contre un arbre, caché parmi d'autres arbres. Avec un peu de chance, personne ne la verra. La louve ferme les yeux. Sa respiration est calme, régulière. Elle a rarement été aussi détendue, c'est peut-être parce qu'à ce moment-là, elle est tout à fait seule. On peut dire merci à la personne qui s'est installée à ce piano, offrant un moment unique à Raven et, sans doute, à d'autres personnes qui s'arrêtent là pour profiter de cette mélodie.
claude gueuse

_________________
something about lonely nights
We are a hurricane drop our anchors in a storm. they will never be the same, a fire in a flask to keep us warm cause they know, i know that they don't look like me oh they know, i know that they don't sound like me (@astra)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2016
Emploi/Situation : Troller
Humeur : Trollesque
Situation amoureuse : Tro-lente ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Jeu 22 Déc - 17:35























LE KIOSQUE À MUSIQUE



Alors que Chelsea pose ses doigts sur les touches du piano, une douce mélodie sort de l'instrument et attire l'attention de quelques élèves qui se promènent par là. Après quelques minutes, un violon s'anime et se met à jouer, lui aussi, quelques notes afin d'accompagner Chelsea. Puis suivent les percussions, une flûte... et d'autres instruments à vent suivent le mouvement. On croirait presque qu'un orchestre présente son dernier morceau. Plusieurs élèves s'approchent et certains se lancent même dans une valse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2016
Emploi/Situation : Troller
Humeur : Trollesque
Situation amoureuse : Tro-lente ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Mar 10 Jan - 19:48























LE KIOSQUE À MUSIQUE



Alors que Chelsea pose ses doigts sur les touches du piano, une douce mélodie sort de l'instrument et attire l'attention de quelques élèves qui se promènent par là. Après quelques minutes, un violon s'anime et se met à jouer, lui aussi, quelques notes afin d'accompagner Chelsea. Puis suivent les percussions, une flûte... et d'autres instruments à vent suivent le mouvement. On croirait presque qu'un orchestre présente son dernier morceau. Plusieurs élèves s'approchent et certains se lancent même dans une valse.

Quelques instants plus tard, ce moment de douceur est brisé par l'arrivée de la future plus grande file indienne du monde, engagée par un chef de file un peu trop alcoolisé. Les professeurs et étudiants qui composent cette joyeuse chenille attrapent les badauds par le bras pour les inviter à les rejoindre. Ils ont parcouru le bar et le buffet et le studio photo, avant d'arriver jusqu'au kiosque.

Les personnages peuvent rejoindre, contre leur gré ou pas, la file indienne géante, puis la quitter plus tard afin de découvrir un autre endroit. Ils peuvent également fuir la chenille et rester sur place.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Mer 18 Jan - 23:45
Une issue. L'extérieur. Un kiosque où s'abriter, des arbres derrière lesquels se planquer. Où aller ?

C'EST LA CHENILLE QUI REDEMARREUH !

Pas le temps d'hésiter. Derrière lui, le couloir résonne des cris de joie endiablés des élèves en train de danser. Pile, face ? Face, pile ? Ce qui le décide, c'est la musique qui vient du kiosque. Qui dit musique dit musicien et qui dit musicien dit possible amateur de chenille. Nope, vraiment, c'est gentil mais il ne tient paaaaas du tout à mettre les pieds en canard !

Alors Greg fonce vers les arbres, en dépassant quelques uns dans le but de se planquer derrière un tronc bien épais. Herbe humide ou branche traitresse ? Quoi qu'il en soit, il finit sa course en dérapant et manque embrasser le sol mais il est hors de vue il l'espère. Il entreprend de se relever pour se rendre copte qu'il est tombé aux pieds d'une jeune femme. Bien habillée, mais elle a encore plus l'air d'un épouvantail que lui, pense-t-il immédiatement avant de la resituer. Ce visage, c'est la fille de la bibliothè-

C'EST LA CHENILLE QUI REDEMARREUH !

Pas le temps. Un coup d'oeil rapide vers l'issue dont il vient de sortir lui montre que les élèves en tête de la tête de la chenille sont sur le point de sortir. Les explications, ça sera pour après ! Ca l'étonnerait beaucoup qu'elle veuille se retrouver dans la danse !

-Baissez-vous, ils arrivent ! lui chuchote-t-il en faisant des gestes despérés. S'ils la voient, ils sont tous les deux foutus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Louve-garou
Karma:
95/200  (95/200)
Sexe : Féminin Messages : 208
Date de naissance : 05/01/1994
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 23
Humeur : Mélancolique
Situation amoureuse : Comment ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Ven 20 Jan - 15:08


the piano knows something

Cet instant est beaucoup trop agréable, c'est presque trop beau pour être vrai. La musicienne ne s'arrête pas, elle est même emportée par tous les autres instruments. Raven n'est pas musicienne, mais elle peut dire que ce qu'elle entend est loin de sonner faux.
Quelque chose va forcément venir perturber cet élan de grâce. Comme par exemple une pleine lune, une avalanche de neige venue de nulle part, ou bien un monstre incontrôlable. Il est impossible que les quelques élèves qui se mettent à danser puissent profiter de ce moment mélodieux, limite romantique, pendant toute la soirée.

Et puis, alors que la demoiselle distingue des cris et des chants au loin, en direction de la piste de danse, quelqu'un s'incruste dans sa cachette, et pas de la manière la plus polie. Il tombe là, entre les arbres. Heureusement, la robe d'Augusta n'est pas salie par la terre. Le costume de ce jeune homme, par contre...

Ah. Ce jeune homme. Pas de ceux que la louve espérait croiser ce soir, si on considère qu'elle souhaitait croiser des gens. C'est monsieur jesaispasqui, le professeur hypnotiseur à ses heures perdues. Raven soupire et roule des yeux, elle se prépare à lui dire qu'il n'est pas le bienvenu ici, quand il lui indique avec empressement qu'elle ferait mieux de se baisser. Devant son attitude désespérée, elle s'exécute, craignant que quelque chose soit effectivement en train de perturber la fête.

- Pourquoi ? demande-t-elle une fois en bas, en faisant extrêmement attention à sa robe. Elle avait bien dit à son amie qu'il valait mieux porter un bon vieux jean...

La réponse arrive toute seule, et l'étudiante voit arriver une file d'élèves joyeux chantant un air visiblement très connu. "Ils arrivent", en effet, comme une foule de personnes dangereuses, selon son point de vue, alors qu'ils sont simplement en train de s'amuser. Certains ont sans doute bu plusieurs verres, et ne contrôlent plus vraiment leurs pieds, finissant par tomber au ralenti après avoir essayé de se reprendre à plusieurs reprises.

- Ridicule, lance Raven après avoir laissé s'échapper un rire étouffé, discret. Ils ne veulent aucun mal, ces étudiants, sinon les professeurs les auraient déjà arrêté. On note même quelques membres du personnel parmi la foule.

Le regard de la louve croise celui du professeur, et l'instant d'après, elle reprend son sérieux, se rappelant que la dernière fois, elle l'avait laissé en plan dans la bibliothèque, après un échange pas très cordial.

- Je vous interdis de ramener d'autres personnes dans ma cachette. Elle accompagne ses paroles de deux sourcils froncés sur son visage pâle.
claude gueuse

_________________
something about lonely nights
We are a hurricane drop our anchors in a storm. they will never be the same, a fire in a flask to keep us warm cause they know, i know that they don't look like me oh they know, i know that they don't sound like me (@astra)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Ven 20 Jan - 15:49
Ridicule ? C'est vrai. A le voir détaler comme un dératé devant une chenille d'élève, on pouvait se moquer - AH AH ! Mais pour lui, c'est censé. Soit il se laissait embrigader et les risques de contact et d'explosion croissaient exponentiellement, soit il refusait par le verbe - et probablement par les actes - et plombait la soirée de gens qui finalement voulaient juste se marrer un coup. Fuir, c'est encore la meilleure façon pour tout le monde de profiter de la fête !

Mais oui, c'est totalement idiot comme comportement. Elle peut bien en rire, il comprend tout à fait. Tout en se relevant, des fragments de boue plein le pantalon, il haussaeles épaule pour s'excuser. Bien que gêné, il essaie de lui faire comprendre que lui aussi trouve ça amusant - et idiot. " Je sais, je sais, c'est ridicule. Mais les phobies, ça ne se contrôle pas." lui explique-t-il, se servant de la bonne vieille excuse de la phobie pour justifier son comportement. "Dès qu'ils sont partis, je m'en vais, promis."

D'une main, il prend appui sur l'écorce de l'arbre et se lève sur la pointe des pieds tel un petit garçon se grandissant dans l'espoir d'attraper la boite à biscuit posée sur l'étagère du haut. Un coup d'oeil à droite rapide et hop, il se penche pour voir ce qui se passe du coté de l'entrée. Coucou, vous êtes où les gens ?

Ah bah ils sont toujours là les gens. Une belle chenille qui braille sa chanson tout en zig et zagant entre les arbres. Visiblement, il n'y avait pas que du sucre dans le tipunch ! Mais le corps de la chenille se décompose petit à petit et... Il étouffe un gémissement en voyant certains des adolescents éméchés foncer en groupe vers d'innocents passants et les enlacer sans leur laisser le temps de s'enfuir. "Free hugs !" beuglent-ils à tout va tout en s'entassant en tas de calineurs, puis en courant vers une nouvelle cible. C'est encore pire que la chenille... S'il attrape l'abruti qui a lancé un charme de Bisounours sur l'assistance !

Il jette la tête en arrière et ferme les yeux une seconde, ne sachant pas trop s'il doit rire ou pleurer de la situation. Un bruit entre le gémissement et le soupir sort de sa bouche. Coincé là jusqu'à ce qu'ils s'éloignent ou au moins se calment... Ri-di-cule. Une grimace d'excuse sur le visage, il rouvre les yeux et jette un regard en coin sur la jeune femme.

"Désolé" lui dit-il, tout penaud. Il se doute bien que l'avoir à proximité d'elle ne l'enchante pas mais vraiment, vraiment, ce n'est pas volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Louve-garou
Karma:
95/200  (95/200)
Sexe : Féminin Messages : 208
Date de naissance : 05/01/1994
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 23
Humeur : Mélancolique
Situation amoureuse : Comment ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Ven 20 Jan - 23:32


the piano knows something

Et voilà que maintenant, les gens commencent à se faire des câlins. Le brouhaha recouvre la jolie mélodie qui s'échappait, quelques minutes auparavant, du kiosque. Raven la regrette, la mélodie, car elle la préfère aux cris des élèves surexcités par cet élan d'amour général. Elle se couvre alors les yeux : trop pour elle. Et, plus que jamais, elle croise les doigts pour que personne ne la découvre. Pas spécialement envie de se mêler à la foule, qu'on l'attrape par les épaules pour lui donner une accolade peu sincère.

Pendant ce temps, le professeur se confond en excuses, observant de loin les free hugs. Il a l'air aussi peu enjoué qu'elle, et par conséquent, il ne compte pas encore déguerpir. Mais pourquoi ne suit-il pas ses collègues professeurs et surveillants ? Un membre du personnel qui se cache dans les arbres pour éviter la communication, c'est quand même étrange.

- La phobie des chenilles, hein ? remarque-t-elle, sans mentionner que cette peur est plutôt surprenante. On penserait plutôt aux araignées ou autres scarabées. Mais il y a une chose qui est pire que les chenilles : les chenilles humaines. Et Raven les redoute, elle aussi. Alors, par compassion, elle hoche la tête pour dire au jeune homme qu'il peut rester ici. Comme si c'était nécessaire d'avoir son accord.

Pour éviter de paniquer, la louve préfère ne plus regarder ses camarades. Elle appuie son dos contre un tronc d'arbre et glisse jusqu'au sol après avoir soigneusement sélectionné l'endroit le plus propre. Elle s'enveloppe dans sa longue écharpe noire.

- Je me demande vraiment ce que je fais là.
claude gueuse

_________________
something about lonely nights
We are a hurricane drop our anchors in a storm. they will never be the same, a fire in a flask to keep us warm cause they know, i know that they don't look like me oh they know, i know that they don't sound like me (@astra)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Sam 21 Jan - 14:14
L'happening de Free Hugs a des airs de mêlée de rugby de son point de vue. Repérage du ballon, ruée vers le joueur adverse, plaquage... Et on recommence sur le suivant. De gré ou de force, les attaquants auront leur étreinte. Malgré lui, ses lèvres prennent un pli dégouté lorsqu'un ancien morceau de la chenille serre un peu trop fort un adolescent rétif qui se liquéfie entre ses bras. Pouah. Mais au moins, la flaque devrait avoir la paix pour le reste de la soirée.

La phobie des chenilles ? Il se retourne légérement vers la jeune femme qui s'est laissée tomber au sol, comme épuisée. Lui, avoir peur des chenilles ? Des insectes ? Ah ah ah ! Il tousse d'une manière qui n'est pas sans rappeler un éclat de rire rauque. Voilà qui lève le doute au moins : ce doit être une nouvelle. Ou si c'est une ancienne du lycée, elle n'a pas dû beaucoup se mêler aux autres élèves. La tendance de Greg à fuir le contact avait même était moquée plusieurs fois dans l'ancienne gazette de l'établissement. Quant à ses élèves actuels, ils n'avaient mis que quelques jours à répandre la rumeur...

- Pas des chenilles, la corrige-t-il. Du contact. Il lui jette un dernier regard, s'assurant que sous ses airs de gazelle effrayée, elle ne se révéle pas une renarde farceuse. Mais non, elle n'a pas l'air de vouloir lui sauter dessus par derrière juste pour voir s'il se va se mettre à hurler. Il en est rassuré. Bon, il la gardera quand même à la périphérie de son champ de vision, juste au cas où, mais quand même.

Aussi, bien caché par le tronc, se remet-il à observer les fêtards qui ne donnent pas l'air de se calmer. Deux d'entre eux ont décidé de jouer aux ricochets sur la flaque nouvellement formée...

- Pareil, répond-il distraitement tout en suivant du regard l'un des cailloux rebondir et disparaitre dans un fourré. Si on ne m'y avait pas obligé....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre:
Karma:
92/200  (92/200)
Sexe : Féminin Messages : 54
Date de naissance : 29/01/1999
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 18
Emploi/Situation : Etudiante
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Mar 24 Jan - 20:38
Chelsea revint à la réalité. Fini la  musique, la danse et place aux musiques populaires. Elle qui s'était emportée dans sa mélodie, elle qui s'était même perdue dans ses notes, forcée d'improviser pour qu'aucune faute ne se remarque, voilà qu'une fille de gens venaient d'interrompre sa bulle. Des sauvages. Chelsea les fixa sortir du long couloir pour enfin faire le tour du kiosque. Des fous. Enfermez-les, ils doivent avoir un problème pour se dandiner sur une musique plus que pauvre en paroles, et que les seules paroles existantes transmettent un message fort, intense,........ Faire la chenille. Youhou.
Chelsea soupira avant de s'affaler sur le piano ce qui la fit sursauter à cause du son grave qui venait d'en sortir. Ah bah bravo elle qui ne voulait pas se faire remarquer pour éviter qu'on ne l'entraine dans cette folie, c'était raté. Mais bon, il y a l'air que la foule s'en fichait totalement ce qui était loin de la déranger.
Au bout de quelques minutes, les gens s'empressent de se prendre dans les bras en criant des choses absurdes. Chelsea prit son visage entre ses mains avant soupirer. Soudain elle réalisa que la foule se rapprochait d’elle…. Vite il faut partir avant qu’on ne l’invite (ou la force) à rejoindre la foule. Elle se leva avant d’observer ce que faisaient les gens : quelques uns allaient slalomer entre les arbres, d’autres forçaient les élèves qui passaient par là à rejoindre leur folie. Décidément, il y en avait qui étaient au mauvais endroit, au mauvais moment. Et Chelsea craint qu’elle en faisait partie elle aussi. Elle descendit les quelques marches pour rejoindre un endroit qui avait l’air oublié par les élèves qui venaient d’arriver avec leur musique stupide. Un garçon qui traînait là attrapa la main de Chelsea : il chantait qu’une chenille redémarrait…. Youhou. La sorcière lui lança un regard noir, et étrangement l’homme s’éloigna plus vite qu’il n’était arrivé. Elle se cacha derrière un arbre, essayant de se faire discrète. Avant de remarquer que deux personnes qui étaient à quelques arbres derrière elle, se faisaient discrets aussi. Elle se retourna avec un petit soupire et dit :

“Vous n’êtes pas non plus adeptes de ce genre d’annerie je me trompe ?”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2016
Emploi/Situation : Troller
Humeur : Trollesque
Situation amoureuse : Tro-lente ?
MessageSujet: Re: Le kiosque à musique Lun 30 Jan - 19:10























LE KIOSQUE À MUSIQUE



Les élèves restent un long moment autour du kiosque pour se distribuer des câlins gratuits, puis ils repartent en file indienne jusqu'à la piste de danse.

Depuis le réfectoire, le directeur appelle ensuite l'ensemble des invités à le rejoindre pour écouter son discours. Il propose ensuite à chacun de prendre place à table pour le repas.

---> Le repas se déroule dans le sujet "Le bar et le buffet". <---



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPG :: Events terminés :: Event #1 - Que la fête commence-
Sauter vers: