Rape Me (Nirvana) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feuille de personnage
Level: A
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)
Messages : 16
Date d'inscription : 28/01/2017
MessageSujet: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Lun 30 Jan - 14:29
Pour Raïda, il n'y avait définitivement pas de meilleurs cours que les cours de sport. Et plus particulièrement ceux de natation. En réalité, elle aurait pu en être dispensée de part sa nature même, mais également en raison de son appartenance au club de natation. Mais elle n'allait tout de même pas dire "non" à davantage de temps passé dans l'eau. Et surtout, qu'en serait-il alors de ses nombreux fans, n'attendant que de pouvoir contempler ce dont elle avait l'air en maillot de bain. Et même sous sa forme humaine obligatoire, Il fallait bien avouer qu'elle avait quelque chose de très séduisant. Et même si certains auraient voulu pouvoir contempler sa vraie forme, toute moulée dans le maillot réglementaire et fatalement trop petit fourni par l'école, ils avaient fatalement été déçu car, autant les activités de clubs pouvaient laisser ce genre de liberté, autant les cours réguliers ne l'autorisaient pas. Ce qui ne manqua pas de faire ricaner la samebito qui pensait ainsi attirer davantage de membre dans le club dont elle faisait parti, et ça ne serait pas pour lui déplaire s'il s'agissait de membres ayant un certain attrait pour sa personne, bien au contraire.

Évidemment, elle avait été la dernière à sortir de l'eau, trop heureuse de pouvoir faire des longueurs à foison, même sous sa forme humaine, et avait fini par être en retard sur le reste de son groupe lorsqu'il fut temps de retourner se changer dans les vestiaires.
Elle sortit donc de la piscine une fois qu'elle s'aperçut qu'elle était bel et bien la dernière à ne pas être parti. Ce qui la fit soupirer, mais également ricaner un petit peu. Elle ne voyait vraiment pas le temps passer quand il s'agissait de nager.

"Aller, il est l'heure de retourner au sec." commenta-t-elle en se hissant avec nonchalance à l’extérieur de la piscine.

Sa serviette sur l'épaule, elle rejoignit donc les vestiaires et resta un bref instant coite devant la scène sous ses yeux, poussant un soupir d'agacement.

"Bordel les filles, z'êtes sérieuses ?" commenta-t-elle en constatant que ses camarades étaient encore toutes en train de se doucher. "Y reste de la place au moins ?"

"Non, désolée Dynamic-san ! Et on est bientôt à cours d'eau chaude. Mais tu aimes bien l'eau froide non ?" répondit une voix avant un bref gloussement.

"Pour me venger, je pense que je vais emporter vos maillots pour les filer aux garçons !" répondit la samebito avec un sourire sadique.

"Arrête !! Fais pas de bêtises ! On est désolée, mais t'avais qu'à arriver en même temps que tout le monde ! Touche pas à nos maillots !" répliqua une autre voix féminine vaguement connue.

"Ok, ok, c'était pour rire." justifia Raïda qui était déjà bien contente d'avoir fichu la frousse à ses traîtresses camarades.

A ces mots, elle eut subitement une idée et se frotta brièvement le menton avant de hausser les épaules. Après tout, il s'agissait d'une situation d'urgence. Elle devait bien se rincer de tout le chlore qui la recouvrait, et puis elle avait bien mérité une bonne douche. Alors elle jugea qu'on ne lui en voudrait pas d'emprunter les douches des garçons. Après tout, ces gars là ne mettaient pas autant de temps que les filles à faire leurs ablutions et ils en avaient sans doute déjà fini depuis quelques minutes.

La samebito arriva alors dans le vestiaire des hommes, sa salopette sous le bras et sa serviette sur l'épaule, sirotant le fond de boisson isotonique qui lui restait encore. Il n'y avait personne apparemment, elle avait donc plutôt bien calculé son coup. Elle posa donc ses affaires sur un banc près d'un casier et fut surprise de constater, après y avoir pénétré, que les douches des hommes consistaient en une série de pommeaux de douches aligné sur un grand mur, sans séparations. C'était donc vrai ce qu'on disait, les garçons étaient moins pudique entre eux. Et difficile d'étouffer toute pensée perverse lorsqu'il restait justement un garçon, un joli garçon même, qui semblait ne pas avoir fini de se laver.
La demoiselle pouffa de rire le plus discrètement possible et reprit sa forme naturelle, afin de pouvoir se laver correctement, et s'approcha du jeune homme qu'elle reconnu comme étant Altaïr, qu'elle avait déjà croisé quelques fois dans les dortoirs sud mais qu'elle ne connaissait pas vraiment pour autant. Elle pensa donc que c'était l'occasion idéal de faire connaissance et se glissa derrière lui avant d'attraper le savon qu'il avait laissé sur le rebord prévu à cet effet. Puis elle fit un pas de côté pour s'approcher de lui, dans le but bien évident de profiter de l'eau agréablement chaude projetée par son pommeau de douche.

"Salut." fit-elle avec entrain. "Ça te dérange pas de partager ? Y a plus d'eau chaude chez les filles." déclara-t-elle en se tournant face au garçon, commençant déjà à se savonner les épaules. "Altaïr-kun c'est ça ? Ça sonne européen, tu sais, j'ai vécu..." elle cligna brièvement de ses yeux jaunes brillants qui passèrent rapidement au rose tandis qu'elle souriait. "Hé ben, hé ben..." souffla-t-elle, apparemment émue par quelque chose ayant attiré son attention tandis qu'elle détaillait le corps de son camarade. "Trèèès contente de te rencontrer en tous cas." ajouta-t-elle tandis que le rose de ses yeux s'intensifiait un petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Dévot
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Sexe : Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 06/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Lun 30 Jan - 19:16

Rape Me (Mais pas trop)

ft. Raïda Daïnami
Je ne la connais que de nom. Pas d'affinité particulière.

Pour Altaïr, il n'y avait définitivement pas pire cours que les cours de sport.

Déjà parce qu'il ne pouvait pas faire sport pieds nus. Ensuite, parce que M. Watanabe avait choisit la course d'endurance comme activité pour ce semestre. Quoi de plus ennuyeux que de courir en rond (ou plutôt en ovale) ? Peut être les cours de Mathématiques... Altaïr avait demandé à son professeur s'il n'était pas possible de faire leur course dans les bois, mais M. Watanabe, mal luné, engueula le pauvre Dévot.

"Pour que vous puissiez tous glander sans surveillance ? Bah voyons !"

Ça avait le mérite d'être clair au moins. Le seul avantage qu'Altaïr tirait de cette activité est qu'elle s’exerçait en groupe. Pas de groupe, pas de contact. Pas de contact, pas d'explication à donner. Bon il y avait toujours le soucis des vestiaires, mais il arrivait plus ou moins à esquiver le problème en passant après tout le monde. Et ne le cachons pas, il y avait une question de pudeur ajouter à ça. D'ailleurs en parlant de vestiaire.

C'était l'heure d'y aller.

Il n'y avait déjà plus personne. Altaïr fit un petit tour pour vérifier... Parce qu'on ne sait jamais ! Une fois sur que l'endroit était désert, il se déshabilla méthodiquement. D'abord ses deux paires de gants. Ça cocotait la dedans. Il déposa sur le banc, d'un air dégoutté. Il était grand temps de les laver. heureusement qu'il avait une autre paire dans son sac de cours. Le Dévot retira ses chaussures et ses chaussettes, qu'il maudissait en passant. Puis vient le tour du tee-shirt et de son pantacourt. Il hésita un instant, regardant autour de lui, à l’affût du moindre bruit, avant d'enlever son caleçon. On fourre rapidement les affaires sales dans le sac de sport et on sort les propres. Il attrapa par la même occasion son savon au lait d’ânesse (venu tout droit de Menedil !), avant de se glisser sous le jet d'eau qu'il avait préalablement ouvert.

Il était bien. Il était calme. Tout allait bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce qu'il entende un "Salut" sorti de nul part. Le jeune homme à la tignasse verte se tourna alors en direction du "Salut". Il resta bouche bé. C'était une demoiselle requin ! Tiens c'est pas commun comme espèce ça.. Une il n'y avait que Raïda qui était de cette espèce dans l'académie. Presque que tout le monde la connait d'ailleurs ! Hey. Une minute. Il-y-avait-une-fille.Unfilledanslesdoucheshommes.Unefilleenfacedelui. Il restait planter là, comme un arbre. Aucun mot ne sortait de sa bouche. Pas même un petit son. Elle lui parlait, de la manière la plus naturelle qui soit, comme si cela ne la dérangeait nullement d'être en tenue d’Ève... Qui plus est devant un inconnu !

"Trèèès contente de te rencontrer en tous cas."

Altaïr se tourna pour se cacher... Enfin... Il faisait comme il le pouvait puisqu'il était entièrement nu. Note pour la prochaine douche : Ramener un maillot de bain.

Le Dévot qui ne savait plus où se mettre tenta désespérément de prononcer quelques mots.

"Vous.. Tu.. Tu es Raïda c'est.. c'est ça ?"

Le pauvre homme était devenu si rouge, qu'on aurait pu le confondre avec un végémorphe tomate.

"J-J-Je suisdésolé. Je-ne-suis-pas-très-à-l'aise."
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Level: A
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)
Messages : 16
Date d'inscription : 28/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Lun 30 Jan - 19:55
Raïda sourit largement en plissant légèrement ses yeux bien roses, ces derniers reflétant légèrement leur couleur sur le mur carrelé de faïence des douches des garçons. 
Pas du tout prise de pitié par l'attitude très défensive et, pour tout dire, très réservée du dénommé Altaïr Dawson, si sa mémoire était exacte, elle se contenta d'occuper la place supplémentaire qu'il lui avait céder sous la douche en effectuant sa stratégie de retrait. 
Évidemment, continuant de se savonner, parcourant le long de ses bras avec nonchalance en appréciant la douce chaleur de l'eau, elle ne put empêcher son regard de descendre sur les fesses du jeune homme qui, maintenant qu'il lui tournait le dos, était parfaitement visible. En plus d'être parfaitement appétissante. Elles étaient à croquer comme disait les touristes français que la samebito avait eu la chance de croiser en Grèce. Cependant, elle se contenta de fermer les yeux quelques secondes en commençant à passer le savon derrière sa nuque, puis sur les nageoires ornant son crâne, fredonnant de soulagement ce faisant, accordant par la suite un nouveau regard au charmant européen qui avait la chance, il fallait le dire, de partager ses ablutions. Surtout qu'il trouva le courage de lui balbutier une réponse. C'était adorable.

"Ouais, c'est moi. En même temps, on me connait un peu de réputation dans le coin hein ?" répondit-elle avec un petit clin d’œil complice. 

Puis, tandis qu'elle se rinçait tranquillement en prenant son temps, pour une fois qu'elle en avait la possibilité sans forcément vider le maigre ballon d'eau chaude de la maigre cabine de sa maigre chambre, a croire que tout était maigre comparé à elle, ce qui était souvent le cas, mai je digresse ; elle en profitant pour se retourner complètement face au garçon tandis qu'elle entamait de savonner sa poitrine. Chose qui prenait du temps. Rapport au nombre de cm² à couvrir et à la difficulté d'accès de la vallée interdite comme elle l'appelait. 


"Pas très à l'aise ? Pourquoi ? Je t'assure..." elle insista bien sur ce dernier mot. "que tu n'as pas a avoir honte de quoi que ce soit chez toi." Elle continua son savonnage. "Et puis la rumeur dit que tu es très..." elle étouffa un petit rire. "Enfin tu sais, très pure. Alors voir une femme nue devrait pas t'émouvoir autant. A moins que t'aies peur d'avoir des pensées perverse ?" taquina-t-elle gentiment. 

Elle entama alors le rinçage de sa poitrine, ce qui pris aussi plus de temps que le reste, en raisons des conditions d'utilisations citées plus haut, tandis qu'elle souriait de la drôle de réaction du... du quoi déjà ? Quel genre de yokai était Altaïr ? Elle ne s'en souvenais vraiment pas. Et pour tout dire, elle n'était pas du tout sûre de l'avoir su un jour. 
Une fois ses monts olympe bien lavés, elle se contorsionna pour se frotter le dos sans quitter le beau garçon du regard. 

"Dis, t'es prude au point de pas vouloir me frotter le dos ? J'te jure que ça me rendrais bien service pourtant." commenta-t-elle alors qu'elle essayait d'accéder à ses omoplates.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Dévot
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Sexe : Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 06/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Lun 30 Jan - 22:45

Rape Me (Mais pas trop)

ft. Raïda Daïnami
Je ne la connais que de nom. Pas d'affinité particulière.



"Je ne suis pas vra-vraiment enclin à la di-discussion."

Un peu de sang froid ! Se répétait-il inlassablement dans sa petite tête verte.

Altaïr se redressa légèrement, quittant son statut de tortue pour perche bien droite. Il tenta de faire abstraction de cette présence féminine qui était pour le moins dérangeante. Il commença à laver sa longue chevelure verte, puis son corps. Il essayait de voir ou se trouvait la demoiselle dans un léger pivotement de tête, mais il ne la voyait pas. Alors il pria pour qu'elle soit tout de même assez loin de lui.

Le dévot l'écouta sans lui répondre. Les hommes pudiques n'existaient pas dans ce pays ? Il sentait le rouge lui monter d'avantage aux fossettes. L'eau commençait a devenir froide, il en profita pour se rincer très rapidement. Lorsqu'il n'avait enfin plus de savon sur son corps de brindille, il attrapa sa serviette et l'enroula autour de sa taille.

C'est alors que la femme requin lui demanda un bien étrange service. Luifrotterledos.

"Je.. Non. Je ne veux pas et je ne peux pas. I-I-Il va falloir t-te débrouiller toute seule."

Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Level: A
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)
Messages : 16
Date d'inscription : 28/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Lun 30 Jan - 23:09
Raida sentit ses yeux perdre un peu de leur teinte rosée tandis qu'elle le jeune homme préciser qu'il n'était pas très enclin à la discussion. Quelque chose la refroidissait petit à petit en fait. Non pas qu'elle le trouvait moins attirant, mais c'était plutôt comme si l'excitation qu'il éveillait en elle était une forme de frustration qui s'apaisait désormais d'elle même, sans que rien ne le justifie, comme si... comme si elle était apaisée par quelque chose, d'une manière ou d'une autre. Elle cligna brièvement des yeux et se retourna vers le garçon lorsqu'elle sentit l'eau se couper. 


"Ben, j'avais pas fini..." protesta-t-elle brièvement. 

Puis elle haussa un sourcil avec un léger sourire en coin lorsqu'il déclara refuser sa proposition. Ce qui ne manqua pas d'attiser l'intérêt de la samebito qui fit jongler le savon entre ses doigts avant de le tendre à l'adorable Altaïr, qui lui plaisait déjà beaucoup. 


"Oh, mais toi tu le ferais sans arrières pensées..." justifia-t-elle avec une moue de chaton. "Je peux compter sur ton côté gentleman n'est-ce pas ?" Elle passa ses bras autour de sa poitrine comme pour la cacher. "Parmi toutes ces personnes qui m'observent avec lubricité... tu es le seul à qui je peux demander ça en tout bien tout honneur." joua-t-elle, presque théâtrale.

Définitivement, elle se sentait apaisé à son contact, et même si le désire sexuel n'était plus la première chose qui lui venait à l'esprit, cette agréable sensation que le garçon dégageait était une raison suffisante de vouloir se rapprocher de lui. Tant par curiosité que par affection pour ce qu'il dégageait. Comme une sorte d'aura en somme. Elle lui tourna ensuite timidement le dos en tournant la tête au maximum pour pouvoir continuer de le regarder du coin de l’œil, lui présentant les courbes de son... dos, et de tout ce à quoi il était relié. Sans ambages. 


"S'il te plait Altaïr-kun, tu es le seul à qui je peux demander... Tu es différent des autres, n'est-ce pas ?" souffla-t-elle, ayant presque honte de lui jouer la comédie. 

On insistera jamais assez sur le mot "presque" d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Dévot
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Sexe : Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 06/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Mar 31 Jan - 13:27

Rape Me (Mais pas trop)

ft. Raïda Daïnami
Je ne la connais que de nom. Pas d'affinité particulière.

Quel genre d'homme serait-il pour ne pas l'aider ? Elle avait touché une corde sensible. Il aurait bien lui apporter son aide, mais il était bien trop gêné d'une part et de l'autre... Il y avait son pouvoir qui lui interdisait tout contact avec qui que se soit dans cette école. Mais la petite chubby n'avait pas dit son dernier mot. Elle essayait tant bien que mal de le faire craquer. Bien entendu sa réponse serait forcément négative, même avec un gant de toilette.

Le dévot était déterminé à faire comprendre qu'il ne pouvait pas l'aider. Et tout ça avec le ton le plus ferme qu'il pouvait employer. Il planta ses yeux émeraudes dans les billes jaunes de la femme requin.

"Si je te dis que je ne peux pas, c'est que je ne peux pas ! Inutile d'insis-"

En faisant un pas vers elle, il n'avait pas vu ce bout de savon, qui était abandonné, seul face à son destin, par terre. Il glissa inévitablement en direction de Raïda. Les yeux fermés. Les mains vers l'avant. Les mains sur ses seins. Les yeux ouverts. Son regard alla de sa poitrine à ses yeux. La demoiselle se transforma alors en humaine. Altaïr fit un bond en arrière, mains sur le crâne. Paniqué, il se confondait en excuses. C'était la première fois depuis qu'il était arrivé à Shinsei : touché quelqu'un. C'était aussi la première fois qu'il touchait une paire de seins, mais ça c'est une autre histoire.

"OHNONOHNONOHNON. QU'ESTCEQUEJ'AIFAIT !? PARDONPARDONPARDONPARDON. JE-VOULAIS-PAS-JTE-JURE."
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Level: A
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)
Messages : 16
Date d'inscription : 28/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Mar 31 Jan - 14:17
Raïda haussa un sourcil, sentant ses yeux redevenir complètement jaune, abandonnant toute nuance de rose tandis qu'elle se rendait compte que ses charmes ne fonctionneraient définitivement pas sur Altaïr. Était-il prude à ce point ? Ou avait-il simplement peur ? Il était plus que certainement puceau, mais ça n'expliquait pas son manque d'intérêt. Ou plutôt, de l'opinion de la samebito, la lutte qu'il menait contre l'intérêt qu'il ressentait manifestement bel et bien. 
Elle observait donc le charmant garçon aux yeux magnifiquement verts, toujours fasciné par l'aura qu'il dégageait. Oui, c'était cela, elle avait mit le doigt dessus, c'était comme si une aura de bien être l'entourait et que la demoiselle en était influencée à son tour. Et elle trouvait cela très agréable d'ailleurs, d'où sa volonté de proximité avec ce beau jeune homme. Elle essuya donc son refus avec un soupir et se préparait déjà à lui répondre non sans une certaine déception.

"Bon, d'accord, j'insiste pas. Mais je ne vois pas en quoi ça serait..." 

Elle s'interrompit en plein milieu de sa phrase, souriant largement en dévoilant sa dentition piscivore tandis qu'Altaïr s'accrochait à sa poitrine. Ses yeux revinrent rapidement à leur teinte rosé de tout à l'heure, quoi qu'un peut plus vive, et elle leva les mains comme pour les poser sur les épaules de son camarade étudiant. 

"Oh, je vois, tu veux frotter cette partie là ? Il fallait le dire tout de..." 

Elle s'interrompit et cligna des yeux, fronçant légèrement les sourcils, comme prise d'un doute.  
Puis elle sursauta presque lorsque le charmant garçon se répandit en excuses. Mince, il ne l'avait donc pas fait exprès. La demoiselle requin ricana, il ressemblait à un héros de shonen maladroit de type harem. Un des "genre littéraires" préférés de Raïda. Cette dernière, qui n'était définitivement pas vive d'esprit, agita la main comme pour dissiper le malaise tout en continuant de sourire. 


"Oh, c'est rien, tu as l'autorisation de les toucher... Attend une seconde !!" s'exclama-t-elle finalement assez vivement en cherchant sa poitrine, qui semblait avoir drastiquement diminuée de volume. "Bordel pourquoi j'suis humaine ? C'est chiant à tenir comme forme, alors pourquoi ça me fait ça ??" 

Ses yeux étaient redevenu jaune. Jaune pâle même, n'ayant plus l'éclats qu'ils avaient une minute auparavant. Puis, le temps que les neurones de la samebito fassent les connexion nécessaires à leur vitesse... c'est à dire à la vitesse d'une 3G en plein désert subsaharien, ses yeux tournèrent à l'orange pour tirer finalement sur le rouge. Puis elle fit un pas en direction du jeune homme qui, manifestement, ne pouvait pas voir ses yeux changer de couleur puisqu'elle était sous forme humaine. Ce qui l'agaça légèrement. 


"Je sens que c'est d'ta faute mon mignon !" grogna la demoiselle, montrant ses dents bien moins impressionnantes sous forme humaine. "Cependant..." elle regagna un léger sourire. "Tu pourrais te faire pardonner..." Elle tendit un épais gant de toilette à Altaïr qu'elle venait de trouver sur le rebord de la douche. "Tu sais ce qu'il te reste à faire." Elle lui tourna le dos. "Et ça dur longtemps ta... ta malédiction ?" demanda-t-elle d'un ton un peu vexé.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: B
Race de Monstre: Dévot
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Sexe : Masculin Messages : 26
Date d'inscription : 06/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Mar 31 Jan - 17:08

Rape Me (Mais pas trop)

ft. Raïda Daïnami
Je ne la connais que de nom. Pas d'affinité particulière.

Raïda n'avait pas vu. Elle n'avait pas comprit. Elle est bien trop occupée à le taquiner. Altaïr se demandait si elle allait finir par le remarquer. Il espérait que non... Mais biensur la femme requin s’aperçut de sa transformation. Un long et gênant moment s'installa entre eux, l'un fixant les yeux de l'autre. Muet comme des carpes. Raïda finit par l'accabler de cette "malédiction", se qui rendait le pauvre dévot encore plus mal qu'il ne l'était. La demoiselle en profita pour lui redemander de lui laver le dos en guise de pardon. Même si ça n'avait pas l'air de la choquer plus que ça, au grand étonnement d'Altaïr, il sentait bien que cela l'agaçait. Il s'excusa à nouveau à mi-voix.

"Je ne vais prendre le risque de te toucher, même avec un gant.."

Le regard fuyant, il finit par lui aussi lui faire dos pour enfiler ses vêtements propres.

"L'effet est variable.. Entre cinq et dix minutes... Je suis vraiment navré..."

La cloche sonna, lui rappelant qu'il avait d'autres cours qui l'attendaient. Le dévot rassembla ses affaires très rapidement, sans se tourner il salua Raïda pour lui dire au revoir. Il s'arrêta sur le pas de la porte avant de déclarer.

"Pour me faire pardonner, je t'inviterais à boire un coup au café Joy si tu le souhaites... On est au même étage dans le dortoir... Donc tu sais où me trouver... Encore désolé Raïda..."

Et le jeune homme à la crinière verte s'en alla d'un pas pressé. Il ne savait pas si il avait vraiment envie de revoir cette demoiselle aux mœurs légères... Mais il fallait bien qu'il se fasse pardonner pour l'avoir incommoder.
Revenir en haut Aller en bas

Feuille de personnage
Level: A
Race de Monstre:
Karma:
100/200  (100/200)
Messages : 16
Date d'inscription : 28/01/2017
MessageSujet: Re: Rape Me (Nirvana) [Terminé] Mar 31 Jan - 17:27
Raïda haussa les sourcils en écarquillant les yeux. Si elle avait eu sa véritable forme, ses prunelles auraient viré à l'orange vif, évitant le rouge grâce à l'étrangement apaisante présence d'Altaïr. 
Il ne voulait vraiment pas la toucher. Enfin si, il le voulait, elle en était convaincue. Qui ne voudrait pas toucher une aussi séduisante femme qu'elle ? C'est alors que la lente connexion de ses neurones se mit en branle et qu'elle soupira. 

"Aahhh... ouais ok, j'vois l'genre. Tu fais ça en touchant les gens et t'y peux rien ?" demanda-t-elle en connaissant déjà la réponse. 

Nouveau soupir. Savoir qu'il voulait éviter de la toucher plus à cause de cette singularité que parce qu'il ne la trouvait pas attirante la rassurait vraiment beaucoup. Après tout, ça aurait pu entamer sa confiance en elle-même déjà démesurée, une telle claque. Cependant, elle haussa les épaules en entendant la suite. 

"Ouais, ça va." dit-elle en agitant la main. "J'suis pas à dix minutes près." souffla-t-elle. 

Puis elle observa le charmant garçon s'habiller en se demandant quelle genre d'étrange créature il pouvait bien être. D'ailleurs, elle était bien décidée à lui faire cracher le morceau un jour où l'autre, et c'est pour quoi son invitation la ravissait. 

"Ok, je retiens." déclara-t-elle avec un sourire. "Mais y a des façons plus élégantes d'inviter une fille à boire un verre." taquina-t-elle en retour.

Puis elle observa le jeune homme s'éloigner. Et sa dernière pensée fut la suivante : c'est dingue comme il peut avoir de belles petites fesses, même entièrement vêtu.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bâtiments Communs :: Édifices sportifs :: Vestiaire-
Sauter vers: