Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Baskerville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2017
MessageSujet: Baskerville Lun 30 Jan - 21:05

Baskerville


Thème

†  Prénoms(s)
► Baskerville

†  Âge
► 10 ans.

† Sexe
► Homme

† Race
► Chien. Ou plutôt expérience désastreuse. Mais surtout chien.

† Origines & Nationalité
► Japonaise.

† Orientation Sexuelle
► Heu.... Plutôt hétéro, mais c'est un chien donc on s'en fout, non ?

† Situation amoureuse
► C'est un chien.

† Ancien du Lycée Yôkai
► Nope.

† Statut
► Chien de garde.

† Objectif(s)
► Faire son job, bien, histoire de pas s'attirer d'emmerdes.

† Alignement
► Neutre || Neutre

Autres
► Me caresser et me soudoyer avec de la nourriture ne changera rien. Je t'assure que tu vas être collé quand même...



Aspect Physique



Le molosse haletait dans son panier. Son pelage noir était plaqué sur ses flancs musclés qui semblaient se déchirer à chaque respiration. Il gémissait, tendant son museau long en direction de ma main, déposant sur ma paume un peu de mucus brûlant.

Sa tête d'habitude si fière reposait pitoyablement sur la marge du tapis. Ses grands yeux d'ambres étaient parfois traversés par un voile blanc inquiétant: l'animal lutait contre ce qui venait de s'infiltrer en lui à tel point que tout son corps était devenu un enfer. Ses babines noires en étaient dégoulinantes et sa langue pendait hors de sa bouche pleine de crocs.

Il était semblable à une immense couverture qu'on aurait posé là dans la plus grande des négligences. Il était dans un état déplorable... Même le panache de sa queue s'était affaissé, ne laissant qu'un amas de poils ternes et cassants, ses immenses pattes étaient sans vie et sa posture le faisait ressembler à un chiot effrayé. Le pelage de son poitrail était maculé de croquettes mal mâchées voire régurgitées aussi je le nettoyais un peu, essayant de ne pas prêter attention à ses gémissements penauds.

Difficile de visualiser son port de tête haut, ses oreilles dressée ou sa carrure de limier face à un tel spectacle... Pourtant c'était un chien impressionnant, de haute taille et de poids respectable. Une espèce de bâtard à l'allure d'un lion qui faisait fuir tous les emmerdeurs dans la rue. Pas cet... Être navrant affalé dans la souffrance et les coussins.

Soudain, il eu un sursaut. Il se tendit tout entier, s'étirant de toute son immense taille avant de hurler et de se détendre d'un seul coup. Puis plus rien. Plus rien à part un très très léger souffle, à peine perceptible...

Le véto me regarda, haussant les épaules. Avec un peu de chance il passerait la nuit... Je raccompagnais le médecin puis, dépité, je retournais au chevet de Baskerville. Je posais mes yeux sur mon chien, essayant de ne pas pleurer avant de m'asseoir à son côté, de poser ma tête sur lui pour sentir sa respiration et de m'endormir, un sourire triste aux lèvres.


Chien - Expérience désastreuse



Quand votre maître fait une invocation sans en connaître toutes les règles, généralement, ça finit mal. Bah voilà... Ça s'est "mal finit".

Il avait invoqué un être plus ou moins intelligent, une espèce de petite boule de lumière très jolie (faut bien vous mettre dans l'idée qu'à cette époque j'étais un peu bêta) et qui sentait bon. Alors moi, en tant que bon chien pataud, je l'ai... Je l'ai mangé.

Oui, bon, je sais. C'était pas très fin de ma part. Bah je l'ai regretté, hein. Me retrouver malade pendant une semaine dans mon panier, c'était pas particulièrement joyeux. Tout le monde a cru que j'allais clamser, mais non. Chuis solide moi, monsieur !

Toujours est-il que ce petit machin s'est intégré à moi au fil de ma digestion. Petit à petit, il a distillé ses bribes d'intellect en moi et j'ai commencé à apprendre. Si parler n'a pas été simple, lire fut encore plus dur mais je l'ai fait.

D'après mon véto il reste en moi des résidus de la chose et c'est à eux que je fais appel lors des éveils. Ça ne durera pas pour toujours, parait-il, ça serait pour ça que les plus longs durent une minute trente. Bah... De toute façon je serai bientôt vieux, je risque de partir avant d'être à bout. Bref...

Assez parlé de moi. Qu'est-ce que t'attends ? Bah, me regarde pas comme ça.

Tu le lances ton bâton, oui ou non ?


†Points faibles ► En dehors de ses phases d'éveils, Baskerville est un chien banal. Certes, un tout petit peu plus résistant que la moyenne des chiens mais c'est une créature tout à fait mortelle.

De plus, chaque période d'éveil est difficile à déclencher (temps de concentration) et demande un temps de convalescence ensuite. Cela a pour conséquences, des "nuits" allant jusqu'à 24h et une difficulté accrue à guérir les blessures subies durant ces périodes.

Enfin, comme tout bon chien qui se respecte, le limier a gardé tout ses réflexes animaux et ses traumas passés. Il a peur du feu, ne supporte pas les ultrasons.... C'est un gros toutou malgré son verbe et son sens du devoir.


†Points forts ► Baskerville est un chien. Cela signifie qu'il en a l'ouïe, le flair, la capacité à courir après un bâton. En bref, des sens très développés et de bons réflexes.

De plus, depuis la catastrophe de ce jour-là, ses périodes d'éveils lui permettent d'atteindre des piques de forces et de vitesse pendant un court laps de temps (45 secondes en moyenne).

En temps normal, il est un peu plus solide qu'un chien habituel. Rien de bien flagrant, il craint seulement moins de choses que ses collègues s'il se fait renverser par une voiture.

Enfin, surtout, c'est un chien. Attendez qu'il penche la tête sur le côté et vous fasse les yeux doux et vous verrez s'il n'est pas redoutable, tiens.



Mental & Caractère



Vous voyez le murmure qui passe dans la nuit ? Celui qui court, la truffe au vent, se faufilant entre les bâtiments dans un silence d'ombre ? Celui qui vient de planter son regard dans le votre alors que vous étiez dehors ?

Oh, le chien que voilà... Incapable de comprendre les titres (nobles?) des humanoïdes qui l'entourent. Monsieur ? Madame ? Non, Baskerville bipède, et c'est très bien comme ça. Et range moi ce manteau, il est hors de question qu'il s'habille. L'obscurité est la seule tenue qu'il accepte de porter en plus de son pelage.

Taquin ? Un peu oui. Méfie toi des yeux dans la nuit lorsque, hors de ton lit, tu outrepasses le règlement... Serait un monstre ou le Baskerville ? Si c'est ce dernier, méfie toi... Il se souvient de ton odeur, jeune élève, et de ceux qui jouent avec les règles. Un sucre, pour oublier ? D'accord, il prend. Mais toi aussi, rapport avec mention spéciale : essaie de corrompre le personnel.

Bah oui, c'est un toutou le Basker, il ne mord pas le tentacule qui le nourrit. Fidèle à un seul, la plus haute des têtes lui ayant sauvé la vie, Ô grand octopus... Le reste, il s'en moque. La décence ? Boarf, ça ne veut pas dire grand chose. Les élèves mal dressés, mal léchés, les ébouriffé rebelles de tout poils, ça le concerne déjà plus... Patrouiller à la bordure, faire un résumé complet de qui, de quoi, de quand et de où à qui de droit, marquer le territoire, son périmètre, celui de la pieuvre. Renifler les ennuis, aussi.

Courir, un peu partout, quand on devient fou de ce qu'on a perdu à savoir notre connerie. Il le sait, Baskertown, qu'il n'est plus vraiment un chien mais il aime bien jouer le toutou. Alors il fait l'idiot, il fait croire. Puis : bonjour ! Il parle. Sursaut, surprise ? Taquin ? Un peu oui.

Un chien un peu concon ? Mouaif, à voir. Certes, il aime bien les gens mais n'est pas dupe, pas cruche, il réfléchit. Il y a des gens qu'il apprécie plus. Pas revanchard pour un sous, ni rancunier. Mais il se souvient le toutou. Lucide, causes, conséquences... Les gens ne font rien pour rien, lui en premier. Il ne leur en veut pas, mais faudrait voir à pas vendre la peau du clebs avant de l'avoir euthanasié ; à moins que ça ne soit vous qui soyez sans le souffle.

Se défendre pour vivre, vivre pour apprendre, apprendre par envie. Il aime l'idée d'être érudit, d'en savoir plus... Un véritable chien savant, mais un vrai. Pas une contrefaçon de cirque. C'est pour ça qu'il aime bien échanger. Enfin..

Il traîne avec un tel, paraît-il. Il aime bien les autres, il a des copains, des camarades. Venir en aide ? Peut être, s'il le peut. Il ne faudrait pas se compromettre non plus... Se faire passer en premier, c'est un expert. Égoïsme ? Noooooon... Il pense aux autres, surtout quand on lui ordonne. Il a simplement conscience de n'avoir qu'une vie déjà sur le fil.

Parce qu'il serait bon de ne pas oublier qu'il va mourir bien avant vous et qu'il le sait. Il est vieux, le gros... Alors être aimable, sarcastique, blagueur, (Taquin ? Un peu oui.)... c'est bien gentil. Menfin, il partira avant que ça vous reprenne. Les dettes ? Pas le temps de les payer. Faut vivre sa chienne de vie, n'est-ce pas ?

*****

Vous voyez le murmure qui passe dans la nuit ? Celui qui court, la truffe au vent, se faufilant entre les bâtiments dans un silence d'ombre ? Il va hurler à la lune son amour de la nuit.

Irez vous hurler avec lui ?



Histoire




Baskerville regardait avec calme le chasseur s'approcher du bureau, l'air dépité. Le bipède jeta sur lui un regard mécontent avant de signer la feuille qu'on lui tendait. Il avait l'air d'enrager et cela fit plaisir au limier.

Il savoura en son fort intérieur la sécurité dont il jouirait maintenant, se sentant entièrement reconnaissant envers l'académie qui venait de l'arracher à deux ans et quelques de fuite pour sa vie. Il allait enfin pouvoir se poser, avoir de vrais repas et ne plus se contenter d'écureuil... Aaaaaah, ce qu'il ne donnerait pas pour un morceau de bœuf... Et une niche. Enfin, une niche... Un véritable endroit où s'abriter.

Il soupira.

Parfois, Yoshiro lui manquait. De temps à autre, il était en colère contre son ancien maître. Lorsqu'il s'était rendu compte qu'il parlait, ce dernier avait contacté une association de régulation des phénomènes fantastiques. Ils avaient d'abord placé Baskerville en observation chez lui, se rendant petit à petit compte de ses capacités d'apprentissage, finissant par révéler ses phases d'éveils. Considérant l'animal comme trop dangereux, ils avaient décidé de l'euthanasier. Sans succès.

En effet, la veille, le chien avait surpris une conversation entre Tom qui cherchaient à savoir s'ils ne deviendraient pas complice de meurtre et son petit ami qui lui maintenait que c'était la meilleure chose à faire... Il avait assez vite compris de quoi il s'agissait, se prenant en pleine poire la réalité de sa possible mort et avait décidé de ne pas la laisser arriver si vite. Il avait attendu une opportunité et c'était enfuit, se fondant dans la nuit. À cette époque il avait ressentis une rancœur telle qu'il en avait été malade : après s'être battu contre ses maux il devait encore mener une guerre pour sa survie et cela l'avait quelque peu abattu.  Mais bon, avec le recul, tout ceci lui semblait assez peu important. Les bipèdes avaient leurs raisons, il avait les siennes et sans doutes ne s'accorderaient elles jamais. Maintenant qu'il était en sécurité il devait aller de l'avant.

Oh, bien sûr, il n'oublierait pas mais la période difficile était désormais derrière lui et il était inutile de s'attarder dessus. En signant ce contrat, le chasseur qui avait pour ordre de l'abattre depuis plus de deux ans devait cesser sa traque. Le cabot n'était plus recherché et avait été retiré des listes de menaces potentielles en échange de ses services, à vie, pour l'académie. Il allait devenir le gardien, l'ombre veillant sur l'immensité du campus...

Il sourit, dévoilant toutes ses dents, levant son regard vers le secrétaire, qui tenait encore le contrat en main. Il la salua en s'inclinant bien bas avant de faire demie tours, sautant contre la porte pour tourner la poignée avec ses dents.


Il était temps qu'il investisse son logement de fonction !



******



Le sol qui défilait sous ses pattes était meuble, il le sentait s'infiltrer entre ses coussinets. Les effluves du parc lui arrivaient par dizaines, lui faisant tourner légèrement la caboche et il semblait ivre de liberté.

Autour de lui s'ébrouait la petite meute de chien errant dont il s'était fait l'alpha. Une dizaine de cabots, tout différents les uns des autres, qui avaient sans doute finis là en échappant à la fourrière et avec lesquels il chassait la nuit venue. Il s'en servait aussi comme source d'information, de temps à autre, bien que souvent leur fiabilité laisse à désirer.

Il s'était fait à sa nouvelle vie et avait même commencé à l'aimer. Il y avait sa place, il y était reconnu et parvenait même à s'y épanouir : il avait appris à lire, perfectionné son parler et développer son attirance pour la connaissance. Et puis même. Avoir un endroit appelé ''maison'' changeait mine de rien pas mal de choses.

Il s'arrêta pour se rouler dans la terre. C'était poussiéreux et agréable... Quelqu'un vint le défier à cou de mordillement et il le remit à sa place avant de recommencer à galoper comme un fou, haletant et bavant comme ses camarades.

Lui qui était né dans une animalerie de Tokyo, qui avait été adopté par un jeune sorcier négligeant, que sa gourmandise semblait avoir mené à sa perte, il en était là. Il était satisfait de sa situation. Elle était ni bonne, ni mauvaise....

C'était juste une vie de chien.


PSEUDO


† Pseudo
► Jenny, Saenus, whatever
† Âge
► 19 ans
† Avez vous lu le règlement ?
► ♥ Okay by Luka ♥
† Comment as-tu connu le forum
► On m'a trainé dessus... J'vous jure
Avis sur le forum
► C'est joli !!!!! Et plutôt sympa.
† Présence
► Heu... Version fonction cos. Variable.
† D'autres comptes
► nope.
† Quelque chose à rajouter jeune yokai ?
► keur keur sur vous !


© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 30/01/2017
MessageSujet: Re: Baskerville Mar 31 Jan - 18:46
UUUUUUUUUUUUUUP !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: Inconnu
Race de Monstre: ???
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Sexe : Masculin Messages : 238
Date de naissance : 26/11/1994
Date d'inscription : 17/10/2016
Age : 22
Emploi/Situation : Directrice
Humeur : Toujours bonne
Situation amoureuse : Mystère
MessageSujet: Re: Baskerville Mar 31 Jan - 19:11
Validé rang D+ karma de 100

Tu peux d'ores et déjà te choisir ton Aile de dortoir, t'inscrire dans un club si tu le souhaites, et rechercher compagnon de rp sur la chatbox ou le topic dédié à cela. N'oublie pas non plus de recenser ton avatar la et de choisir ta classe ici, si tu es un élèves!

Et surtout n'oublie pas de votez pour nous sur les Top-Sites ♥

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vos personnages préférés
» Japan Expo 2012 : votre avis ?
» Les 30 jours !
» Hé ? What ? o_ô
» Dessins de Leo

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Il y a un début à tout :: Présentation :: Fiches validées-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: