Long time no see.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Long time no see. Mer 2 Aoû - 14:35

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








L’avantage de la mi-juin, c’était qu’on ne glandait plus rien à la fac. Déjà qu’on y glandait pas grand-chose en temps normal. Et même si Vika ne manquait pas d’activité pour remplir ses journées, le fait qu’une grande partie des élèves du supérieur étaient retournés chez eux. Cela représentait une sacrée masse et il y avait moins d’agitation qu’à l’accoutumée. Parce que ne nous voilons pas la face, les lycéens sont des anges à côtés d’eux. Le Comité avait donc beaucoup moins de travail qu’à l’accoutumé et le dojo c’était lui aussi grandement vidé. Et elle y avait déjà passé la journée, alors il était temps de faire autre chose.

C’est pour ça qu’elle s’était retrouvé en plein milieu du lycée. Même si c’était techniquement interdit par le règlement, elle avait effectué une ronde de routine dans les alentours, pour se donner bonne conscience, mais c’était avant tout un prétexte pour être là au bon endroit, au bon moment. C’est à dire, devant la salle du cours de maitrise des pouvoirs, au moment de la sonnerie. Adossée contre le mur en face de la porte, bras croisé, elle constata sans trop de surprise que la fin de journée était toujours aussi agitée, et l’excitation d’aller se détendre ailleurs poussa les quelques élèves qui savaient qui elle était à ne pas s’attarder plus que cela dans les couloirs. Et ce n’est que quand elle fut certaine qu’il ne restait que Greg à l’intérieur qu’elle vint s’appuyer dans l’embrasure de la porte, comme elle le faisait souvent.


« Salut ! Bien passé ? On ne t’en a pas fait voir de toutes les couleurs?»

Connaissant les lycéens, si. Et c’était donc un peu rhétorique. Mais parfois on n’était pas à l’abri d’une bonne surprise. En tout cas, elle le lui souhaitait. Elle n’avait pas eu besoin de chercher pour savoir qu’il se pliait en quatre pour justifier son poste, et la demoiselle corbeau n’avait qu’un souhait, c’était que ses efforts soient récompensés. Et que les autres profs prennent un peu exemple sur lui.

«Je passais dans le coin, alors j’me suis dit que je pourrais venir jeter un œil.»

Elle prenait les devants, maintenant. Elle avait failli en sortir un de son orbite pour donner vie à la métaphore, mais elle avait quand même un semblant de réputation à tenir, et si un élève la voyait faire ça…




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Mer 2 Aoû - 22:34
Mi-juin, hormones en folie et motivation en baisse...

Les cours devenaient une plaisanterie. Littéralement. Bulletins rendus et livres récupérés, les élèves n'avaient la tête qu'aux futures vacances et aux batifollages dans l'herbe verte. Se concentrer sur les cours ? Fallait pas trop rêver. Déjà qu'en temps normal ils avaient la capacité de concentration d'un caniche sous caféine...

Fort heureusement, Greg - ou Mister Epouvantail comme le surnommaient pas si méchamment que ça ses élèves - avait senti le vent tourner avant qu'il soit trop tard. Changement de plan ! Vous voulez jouer les marmots ? Okay. Je vous laisse sortir plus tôt si vous atteignez l'objectif donné en début de cours - et je vous encourage très fortement à tricher pour ce faire. Il n'avait fallu que deux séances pour qu'ils saisissent que tous les moyens étaient permis - à condition que tout le monde ressorte de là-vivant et en relative bonne santé. Les progrès de certains avaient été fulgurants - et les factures de nettoyage aussi.

Assis à son bureau, les mons- les élèves enfins partis, il notait consciencieusement le récapitulatif de sa séance. Enfin, de presque toute sa séance. Personne n'avait besoin de savoir qu'il avait collé un élève trop agité à la porte à l'aide d'un sort de glue, le temps qu'il se calme. Ca en devenait si habituel que c'était inutile de le préciser de toute façon.

- Si un peu, répondit-il sans même lever les yeux. Ca ne pouvait être que Vika. Déjà parce qu'il avait reconnu sa voix, ensuite parce qu'il n'y avait qu'un aveugle pour ne pas réagir plus que ça face au mur du fond de la salle - mur désormais couvert de spirales  fluorescentes, psychédéliques et clignotantes, l'idéal pour déclencher une crise d'épilepsie. Le jeune Philibert rivalisait d'imagination pour distraire l'attention de ses adversaire en combat, il devait lui reconnaitre ça...

Sa deuxième remarque lui fit relever la tête, ricanant. Allait-elle.. Non ? Mais la petite Vika deviendrait-elle une adulte, responsable et sérieuse ?  Devinant son mouvement, elle tourna la tête vers lui et lui rendit son regard - avec un peu de monnaie par dessus le marché.  Toujours égale à elle-même...

-C'est rassurant de savoir que tu ouvres l'oeil, fit-il simplement tout en continuant d'écrire.

Ca avait quelque chose de rassurant de se balancer vannes sur vannes ainsi - mais d'un peu lassant aussi parfois. Ils avaient très peu eu le temps de se voir pendant l'année scolaire, encore moins de passer du temps ensemble, et Greg craignait parfois que cet échange de plaisanteries soit devenu l'équivalent d'un "salut tu vas bien ?" balancé entre deux connaissances qui ne savent plus trop quoi se dire.

- Tu as quelque chose de prévu ensuite ?


C'était mi-juin après tout. Elle devait avoir fini les cours et lui.. Bah, pour une fois, il pouvait bien se laisser aller à s'accorder un peu de temps juste pour lui, non ? Notes finies. Clac, il referma son cahier et se releva. Avec une grimace d'inconfort, il se massa briévement les reins : bouger lui ferait vraiment du bien. Si elle était libre, ça allait être balade - ou baston peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Jeu 3 Aoû - 11:39

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Peut-être un jour, quand ils les auraient toutes faites, les expressions à base d’œil disparaitront de leur vocabulaire. En attendant, il en restait pas mal à faire, et cela la faisait encore sourire, alors, pourquoi s’arrêter maintenant ? Elle sourit quand il confirma son intuition. Les lycéens étaient ce qu'ils étaient, mais il les encourageait à sa façon...


« Je suis sûre qu’ils ne le feraient pas si cela ne t’amusait pas autant, n'est-ce pas?. »

Après tout, les racontars étaient assez intéressant à écouter, et Vika savait qu’on ne se lançait pas dans un truc pareil sans en avoir l’envie. Il continua en reprennant sa plaisanterie,

«Toujours vigilante, malgré tout. Certaines habitudes ne se perdent pas. Et non, du tout, j’ai déjà eu la journée pour frapper dans des sacs de sable, et ça finit par un être un peu redondant. On peut donc faire ce qu’on veut. Tu veux faire un tour ? Le kekkai est là si on veut être tranquille sinon, même si Mikogami n’est plus là, sa dimension est encore là avec tous nos vieux amis.»

Même Zaelfyr était encore là, et il avait arrêté de s’en prendre à elle depuis son retour. Il n’avait même pas essayé en fait. Il était bien trop malin pour s’y risquer, maintenant. Il était presque affectueux avec elle, et elle se baladait parfois sur son dos. La maison elle n’avait pas changée, et ce qu’il restait de leur affrontement avait depuis bien longtemps disparu, et pas un stigmate de la Bête n’était encore visible. L’herbe était de nouveau verte, et Vika s’y baladait quelque fois. Greg rangea ses affaires et se prépara à partir de la salle. Elle espérait juste qu’elle ne le mettrait pas en retard sur son boulot, mais vu la période de l’année, elle doutait qu’il en ait tant que ça.

« Comme tu le sens. J’ai une proposition à te faire, et j’imagine que comme toujours quand cela touche de près ou de loin tes pouvoirs, tu préfères faire ça à huis clos. »

En plus de lui demander quelques informations. Qu'elle n'avait jamais vraiment oser demandée jusqu'à présent, et qui pouvait lui être utile à l'avenir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Jeu 3 Aoû - 19:16
Si cela l'amusait ? Greg ne répondit rien. Seule un sourire lui échappa, discrétement. Il avait le droit de garder le silence à ce sujet et il comptait bien le garder de peur que ce qu'il dise soit utilisé contre lui - par l'équipe de nettoyage qui en avait ras le chapeau haut-de-forme de curer, récurer et rerécurer sa salle au moins trois fois par semaine. Exemple pris tout à fait au hasard comme ça en passant, n'allez rien en déduire.

Faire un tour ? Avec plaisir ! Il rangea ses affaires avec un entrain qui refroidit d'un seul coup lorsqu'il l'entendit parler de kekkai. De son kekkai - pas de celui alloué à Greg pour ses cours. Cela faisait bien longtemps qu'il n'y avait pas mis les pieds et il n'en gardait pas tant de bons souvenirs que ça. La première fois qu'il y était entré, c'était après avoir massacré deux élèves et la dernière fois...

- Hum...

Tête relevée, il fouilla sa figure des yeux, cherchant à y distinguer une quelconque gêne - voire peur. Mais Vika était tout aussi rayonnante que d'ordinaire. Comment faisait-elle pour toujours arriver à passer outre ? Rien ne pouvait donc l'atteindre ? Greg doutait fortement d'arriver un jour à être aussi stable qu'elle - mais il aurait bien voulu, oh oui. Alors devant sa mine sereine, il ravala son malaise et se borna à acquiescer, lâchant en même temps un banal :

- D'accord. Après tout, où être plus tranquille que dans l'oeil du cyclone ?

L'endroit n'avait pas changé, réalisa-t-il en y pénétrant... et pourtant, en même temps, tout était... différent. Greg avait l'étrange impression qu'il avait rapetissé, à moins que ce ne soit lui qui ait grandi. Un tour sur lui-même pour examiner les alentours - verts, luxuriants, vivants, bien différents de ce qu'il avait laissé après son dernier passage. Personne en vue a priori.

- Ton vieux copain ne risque pas de nous sauter dessus ? demanda-t-il à Vika alors qu'ils se mettaient en route vers sa maison. Histoire de savoir si je dois garder l'oeil ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Ven 4 Aoû - 11:28

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Il n’avait pas besoin de lui répondre, ni même de sourire, pour qu’elle connaisse la réponse. Vika laissa donc échapper un petit rire, mais n’en rajouta pas plus. D’autant qu’elle venait d’assombrir un peu son humeur en lui parlant de son kekkai. Le contraire aurait été étonnant, cela dit. Après tout il avait failli mourir, elle avait failli perdre la vie et elle y perdit la vue. Comme quoi des fois une lettre peut faire la différence. Mais elle y était retournée plusieurs fois déjà, et ces évènements-là lui paraissaient tellement lointains maintenant. Elle savait qu’il ne se le pardonnerait jamais vraiment, quand bien même sa situation était son choix et qu’elle ne lui en avait jamais fait endosser la responsabilité. Manquerait plus que ça.

Après la petite incantation, la dimension s’ouvrit sur la petite maison dans la plaine.


«Il traîne toujours dans le coin, et il vient me voir de temps en temps. Il aime bien que je le gratouille entre ses épines dorsales. Il n’essaye plus de se battre maintenant, donc pas besoin d’être sur tes gardes. -elle se concentra quelques secondes- Il est a environ un kilomètre au nord. Je crois qu’il dort dans son trou à flanc de colline. Mais je peux l’appeler si tu tiens à le revoir !»

Après tout, il suffisait d’envoyer Naessala lui picorer le museau et il finirait par rappliquer en grognant. Mais pour le moment, ils avaient à parler. Elle l’invita donc à entrer et à s’installer sur la petite table basse tandis qu’elle ramenait de l’eau chaude et une théière. Elle s’assit en face de lui, servant une tasse.

« Bon. Rien de bien méchant dans un premier temps. J’aimerais en savoir plus sur celui ou celle que j’ai affrontée ici. Pas la Bête, l’autre d’avant. Ou encore celui d’avant notre rencontre. Ce que tu veux me dire, mais surtout s’ils étaient susceptible de revenir ici après toutes ces années. Même si le calme de cette année me laisse penser que non. Ensuite…»

Venait la partie delicate. Celle qu’il avait toujours décliné. Mais elle était allé plus loin dans la reflexion, surtout depuis qu’il était capable de maitriser ses invités avec aisance. L’idée était donc naturellement revenue à leur première rencontre, mais il lui manquait alors les arguments percutants qu’elle pensait avoir maintenant.

«Encore une fois, et même si tu vas encore me dire que tu ne veux pas m’infliger ça, j’aimerai que tu m’absorbe. »

Bon, elle allait le laisser protester un petit peu, et elle lui expliquerait pourquoi. C’était plus rigolo comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Ven 4 Aoû - 12:35
Le gratouiller entre les ... ? Seigneur dieu. Et elle sortait ça comme ça, pif paf pouf. Ca serait quoi ensuite ? Un Leviathan comme animal de compagnie, en mode "oh mais je te jure, si tu lui promets un kraken il fait le beau, regarde !" ? Ne sachant pas trop si l'idée le blasait ou le faisait rire, Greg passa la main dans ses cheveux pour se donner une contenance tout en refusant l'offre. Il s'en passerait sans aucun souci, de revoir ce truc !

La sérénité qui régnait dans cette maison était impressionnante. Malgré toutes ces années, il était toujours surpris de constater à quel point le calme de cette grande combattante était contagieux. Silencieusement, il s'installa à la table basse, genoux pliés et dos droit. Son coeur se serra un peu lorsqu'il aperçut les futons au coin de la pièce et que son imagination y brossa le tableau de ce passé dont il était si peu fier. Lui, Vika, Jimena... Qu'était-elle devenue ? Il espérait que la jeune sorcière soit passée entre les attaques de Fairy Tale pendant la guerre mais son fatalisme naturel lui soufflait que non.

Vika revint à point nommé pour l'empêcher de sombrer du coté obscur du souvenir. Thé vert d'après le parfum. Tasse saisie à deux mains, le doppleganger avala une gorgée du breuvage chaud et amer. Il n'avait pas bu de thé la dernière fois, et la saveur nouvelle dans ce temps qui oscillait entre passé et présent brisa une fois pour toute - du moins il l'espéra - le voile trompeur du souvenir. Ici et maintenant... l'idée s'ancra un peu plus alors qu'il finissait sa tasse puis la reposait avec délicatesse sur la table vernie.

Ce fut donc avec un relatif équilibre qu'il entendit sa demande de renseignements. Lukka et Luna... who else ? Négligemment, il fit tourner son verre, observant les quelques perles de liquide résiduel couler et s'étaler au fond et réfléchit.

Que dire à leur sujet ? Que faire ? S'il n'en avait pas parlé plus tôt à Vika, c'était... et bien, déjà, par culpabilité, mais aussi dans l'espoir d'arriver à découvrir ce qui était arrivé à leur incarnation et peut-être -oui, bon, quoi, on pouvait rêver ! - peut-être les changer. C'est que ces deux là lui faisaient tout autant pitié que horreur, maintenant qu'il savait le pourquoi du comment de leur attitude. Luna, créée dans le seul but de détruire et niée d'un simple mot ; Lukka et les souvenirs déments et déviants de son enfance... Les copier, ça avait été s'enchainer à elles tout autant que les enchainer à lui. Il n'avait pas pu se résoudre à parler d'elle à Vika, de peur que l'avimorphe se sente obligée de sévir contre les originaux.

Mais elles avaient disparu corps et bien pendant la guerre. Toutes ses recherches à leur sujet avaient été vaines. Aucune trace d'une Bruna Brumelune après la fermeture du lycée. Quant à Luka Corvus-Hatfield, sa famille toute entière avait été rayée de la surface du globe, elle compris apparemment. L'apprendre avait à la fois soulagé et atterré Greg - et les sentiments de la copie avaient été tout aussi ambivalents, à la fois ravie d'être désormais la seule existante et furieuse à l'idée que son originale ait été aussi facilement éliminée.

- Mes souvenirs sur le sujet sont un peu flous. Ce ne sont pas des copies que je prends plaisir à cotoyer.

Ce n'était pas un mensonge - mais pas non plus toute la réalité. Si certains pans entiers de ces copies avaient été effacés - ou ignorés peut-être, Greg ne contrôlait pas toutes ses pensées - il ne comptait pas non plus tout dire à Vika. Juste au cas où... Prudence toujours.

-Les deux lycéens massacrés - et à son grand soulagement, sa voix ne trembla qu'à peine en les évoquant - c'était Luka. Une élève polymorphe et nécromancienne, complétement folle et imprévisible. Je l'avais croisée en ville un soir, elle m'a pris en chasse et...

Il haussa les épaules, gorge serrée. Greg ne se souvenait pas vraiment de cette soirée là - et quelque chose lui disait que c'était tant mieux. Prenant excuse de se resservir du thé, il s'accorda quelques secondes de répit avant de parler de la seconde.

- Ensuite - et là, il n'arriva pas à dire ce qu'était ce "ensuite" - Luna. Un fragment de personnalité d'une élève qui se faisait passer pour une vampire mais était... Comment dire ? Disons qu'elle manipulait la matière inerte. Sadique, extrêmement sadique. Elle t'observait depuis un moment, rêvant de te combattre mais résolue à ne pas mettre à mal sa couverture. Lorsque tu m'as récupéré, elle venait de m'assommer en s'enfuyant du dojo et dès qu'elle a compris qu'elle avait une chance de t'abattre sans conséquences...

Il s'arrêta là. La suite de l'histoire, Vika l'avait vu de ses propres yeux.

- Elles remontent parfois en cas de danger mortel. Trois fois cette année. Une blessée, pas de morts.

Ca, ce fut lâché très vite, comme une excuse. Greg ne réclamait pas son pardon - personne ne pouvait vraiment lui pardonner ça. Il voulait juste lui dire qu'il essayait, vraiment. Vraiment. Ca ne servirait à rien de lui dire qu'il aurait dû faire mieux ou qu'il avait fait de son mieux. Il l'avait fait. C'était tout. Et il luttait chaque jour pour que ça n'arrive plus jamais.

- Et non, je ne te copierai pas, fit-il, très calme, avant de reboire une gorgée de thé. Silence des deux cotés, chacun attendant que l'autre fasse le premier pas ou balance des arguments - et Greg céda, comme souvent. Vika pouvait rester très, très longtemps comme ça et s'il devait vraiment s'ennuyer dans le silence, autant qu'il le fasse devant des copies à corriger.

-Bon, tu les déballes tes arguments ? Que je les conteste et qu'on passe à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 1:58

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Elle nota les informations dans un coin de sa tête. Au cas où. Mais que l’une soit portée disparue et qu’il n’y ait pas eu de nouvelle de l’autre était une bonne chose. Pour l’académie en tout cas. Le monde humain, un peu moins. Parler de ça était toujours difficile pour Greg mais la différence était tout de même frappante. Elle se souvenait comme si c’était hier de leur première discussion au milieu des toilettes. Elle n’en était pas peu fière.


« Pas si mal. Les situations les plus extrêmes requièrent parfois des solutions du même acabit. Je sais de quoi je parle. Merci de m’avoir dit tout ça, je sais que ce n’est pas facile. »

Sans qu’elle n’ait à insister ni à lui offrir quoique ce soit en échange. Ce qui était à noter aussi. Elle repensa à Bruna et son aura. Si elle se baladait encore dans le coin, elle s’en serait surement rendu compte. Elle ferait surement partie des rares signatures qu’elle n’oublierait jamais. Comment le faire, de toute façon ?

Comme prévu, il refusa. Le contraire aurait été étonnant, et elle se serait demandé si c’était bien le bon Greg qu’elle avait en face d’elle. Il ne changerait pas, et Vika n’était même pas certaine qu’il se résigne à toucher quelqu’un si c’était le seul moyen de se sortir d’une sale situation, à moins d’avoir essayé tout ce qu’il avait en stock avant. Elle ignorait si c’était par altruisme, égoïsme ou par peur, mais il resterait toujours aussi prudent avec ses contacts. Pour le moment. Mis sous pression par son silence, il finit par lui demander plus d’informations. Il avait deviné qu’elle avait quelque chose en plus à lui offrir. Il était de toute façon rare que Vika ne se jette ainsi dans quelque chose sans avoir un minimum de préparation. Et c’est avec une voix ferme qu’elle lui demanda :


« Donne-moi ta main, s’il te plait. Je ne vais pas te prendre en traitre, tu sais que je ne suis pas comme ça, je veux juste te montrer quelque chose. J’aurais donc mes barrières.»

(tu me dis si tu veux que je change ça). Elle patienta donc, attendant qu’il retire son gant et qui lui offre sa peau nue. Elle avait hésité à le plaquer au sol et lui coller sa paume sur le front, où lui saisir la main de force, mais il aurait pu mal réagir. Et on se serait bien demandé pourquoi. Elle prit donc la main qu’il lui tendit, collant son petit poing dans sa paluche et refermant les doigts de l’autre. Et elle reprit sa conversation.

« Si tu te souviens bien, la première fois, j’ai fini par cracher du sang dans un lavabo. La dernière, j’ai tenu une quinzaine de secondes. J’ai pas lancé de chronomètre, mais tu risques d’être en retard pour ton prochain cours si tu attends de me voir flancher. Et oui, je parle bien de ceux de demain matin. »

Bon, elle exagérait un petit peu, parce qu’ils se feraient surement vite chier dans cette position, alors ils craqueraient d’ennui avant qu’elle ne le fasse de fatigue. Ses progrès n’étaient plus à prouver, et elle savait comment le pouvoir de Gregory fonctionnait. Faire barrière à son pouvoir aspirant était presque naturel maintenant, et relégué à son inconscient au même titre que la respiration.

« C’est peut-être triste à dire, c’est peut-être faux. Je ne sais pas, j’ai juste imaginé. Mais si tu me laisses entrer. Si tu me laisses te prêter mes pouvoirs, mes connaissances, et que tu me laisses être dans ta tête. Peut-être que tu pourras tenir la main de n’importe qui sans avoir peur de l’aspirer. »

Ce n’était qu’une supposition. La demoiselle corbeau ne pouvait pas savoir mais elle voulait essayer. Parce que malgré tout ce qu’il avait traversé, Greg restait bon et courageux. Même s’il avait fui les combats, il l’avait fait pour le bien de chacun, même si cela pouvait sembler égoïste. Et il avait faire des progrès immenses. Seul. Elle pouvait bien lui offrir cet espoir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 10:23
Donne moi la main.

Réflexe : son coeur se mit à retentir à tout rompre. Presque réflexe : Greg ralentit et approfondit sa respiration pour le forcer à s'apaiser. Lui donner la main... il savait pertinemment ce qu'elle voulait dire par là. Se mettre à nu. S'offrir. La laisser approcher. Tout son corps lui hurlait de ne pas le faire, de reculer, de fuir, et son esprit n'était pas loin de faire de même. Il ne restait que parce que c'était Vika - et s'il se mettait à fuir Vika, il ne trouverait de paix nulle part dans le monde entier.

Mais elle aurait pu le toucher sans lui demander. Le plaquer au sol et profiter de cette micro seconde de tétanie due à la trahison pour le toucher. Elle aurait pu. Elle ne l'avait pas fait. Est-ce que cela ne méritait pas qu'il fasse un effort ?

Peut-être mais ce n'était pas suffisant pour briser le tabou. Ce qui le fut, c'est de se rappeler à quel point Vika était puissante même comparée à lui. Si elle voulait vraiment ce contact, il n'aurait aucun moyen de l'éviter - sauf en usant de la Bête et non, plus jamais.

Gant roulé, peau glacée et moite. Force de volonté pour vaincre le réflexe presque primordial. Sa main tendue vers elle tremblait dans l'espace entre eux, son coeur battait à ses oreilles à l'en assourdir et soudain -

contact
chaleur
stabilité
être entouré
être tenu
être contre quelqu'un
oh mon dieu

Tétanie à en oublier presque de respirer, tétanie comme le renard pris dans les feux de la voiture qui lui fonce dessus, tétanie comme l'oisillon jeté du nid qui va tomber tomber tomber, tétanie pour ne pas disparaitre encore

Mais elle parle, elle rompt le charme et son corps prend une inspiration qui lui semble gigantesque comme si l'air fuyait dans sa main, dans sa peau, dans son corps à elle, une inspiration et il peut bouger, il peut fuir cette sensation aussi atroce que plaisante qu'est un contact avec quelqu'un - s'il veut mais est-ce qu'il veut, s'il peut mais est-ce qu'il peut ? Ses pensées s'embrouillent, hurlent dans sa tête et le noeud dans sa gorge ne disparait pas, il monte et ramène avec lui une toute petite phrase qui lui échappe comme un murmure.

-Lâche-moi, et exhalé dans un second souffle d'un ton qui tient presque de la supplication, s'il te plait...

Main récupéré. Plus de chaleur. Ses pensées retombent, plop plop, trop lourdes sous le lest d'inquiétude - mais qu'est ce que je viens de vivre ?! - et sa main se pose, tout aussi lourde, sur la table et reste là. Il la regarde, cette étrangère qui un instant a brûlé, a gelé, a touché - il la regarde et la garde loin de lui de peur qu'elle ne contamine le reste du corps de l'envie de toucher, d'être touché.

- Non...

Greg n'arrive pas à relever les yeux. C'est que son regard pèse sur sa main et l'empêche de se ranimer. S'il ne la regarde plus, elle risque de devenir vivante, elle risque d'en réclamer plus - parce que toucher Vika c'était atroce et plaisant, c'était nouveau - et il ne veut pas courir le risque, il ne veut courir aucun risque.

- Tu peux pas me demander ça.

Non, elle ne peut pas. Il se retrouve faible comme il l'a rarement été juste à cause de quelques secondes ensemble, d'une main contre la sienne, de ses cals contre le dos de sa main. Sa main, c'était tout un monde à découvrir, un monde autre et terrifiant - un monde dans lequel il serait si facile de se perdre et de disparaitre, un monde qui lui donnerait envie de découvrir tous les autres mondes de l'univers.

Il a des arguments contre ça, contre elle, contre la copie. Il en a plein. Mais pour le moment, ils sont inaccessibles, fondus sous le brasier et congelés sous la glace. Tout ce qui lui reste là, ce sont ses sensations, ses émotions qui roulent sous sa peau, du coeur au corps - et du corps au coeur.

Toucher. Être toucher. Horrible. Tellement bon. Il ne sait pas ce que c'est, il découvre avec elle après plus de vingt-cinq ans de solitude. Lui promettre ça - non lui promettre peut-être ça - que cette main puisse toucher, découvrir, sentir - peut-être.
Peut-être.
Reste sur la route et attends que la voiture s'arrête. Tombe du nid et attends de t'envoler. Laisse la devenir toi et attends que ça marche.

- Si ça marche pas, je crois que j'en mourrais.

Sa main touchée, il la ramène à lui de l'autre main. Rien que le contact le fait tressaillir - peau trop sensible, trop attentive, trop volontaire. Il blottit sa main contre lui comme on le ferait d'un enfant, la berce. Chut. C'est fini. Elle ne touchera plus personne. Il ne faut pas. Il ne doit pas, il ne peut pas - parce que sinon, est-ce qu'il voudra arrêter ?

- Si ça marche... ce serait pire.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 11:30

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Greg accepte, lui tends sa main. Il ne tient pas longtemps cela dit, alors qu’elle l’avait déjà touché, sans le prévenir, une fois deux fois, peut-être trois. Il avait toujours accepté ce contact, avec surprise, abandon parfois. Qu’il ait le choix de le faire changeait radicalement la donne. Elle la sent. Sa panique. Même sans voir son aura elle aurait pu la voir, la palper presque. Alors quand il lui demanda, elle lâche sa main, laissant la sienne en suspens, le coude sur la table, l’air de dire, "elle est toujours là. ". Elle soupira en entendant son refus, qui ne l’étonne qu’à moitié. Elle le laissa souffler, récupérer.


« Si Greg. Je peux te le demander. Je peux te l’offrir. Je ne peux pas te l’imposer. Tu as le choix, mais c’est toi qui dois le faire. La faute ne me revient pas, si l’idée même d’y avoir droit te terrifie.»

Elle n’était pas certaine, mais elle était persuadée qu’il pensait ne pas y avoir droit. Par culpabilité ? Par peur ? Les raisons pouvaient être multiples, contradictoires aussi. Du même genre que celle qui la transportait également. N’allez pas vous méprendre, elle avait peur. Peur de ce qui pourrait arriver, à Greg, à sa propre copie, à son lien avec son familier, de la bête, de la tristesse que Jade ressentait parfois quand le monde physique lui manquait. Elle avait fait le choix de lui offrir, malgré cela.

« Je peux te le demander. Toi-même tu aurais pu le faire. Ne te punis pas. Ne t’interdis pas une normalité qui t’as été refusée. Tu la connais, cette phrase. On est ce qu’on choisit d’être. Si tu refuses ce contact, ce n’est plus parce que la nature en a décidé ainsi, c’est toi qui auras fait ce choix. Cependant, quel que soit celui que tu feras, je l’accepterai.»

Elle baisse sa main, la laisse cependant sur la table, un peu tremblante. Cela aurait été bien plus simple s’il avait dit oui tout de suite et s’il n’avait pas douté, qu’il avait dit oui et si elle n’avait pas eu à remettre en question sa capacité à le faire. A le vouloir même. Mais le choix était fait. Elle ne reculerait pas.

« Je te l’ai dit, ce n’est pas une promesse de réussite. Je ne sais pas comment je fonctionnerais une fois dans ta tête, si mes pouvoirs seront les mêmes. C’est terrifiant tu sais. Jade vivait dans mon esprit, s’était matérialisée. Je ne sais pas si j’aurais une telle liberté, si je serais un livre comme un autre sans aucun libre arbitre. Un outil. Mais je prends ce risque de bon cœur.»

Elle lui sourit. C’était son ami. Elle n’en avait pas beaucoup. Elle imposait une certaine présence et rare était ceux qui l’acceptait, préférant souvent un respect mêlé de crainte pour celle qui évoluait dans une dimension étrange et dont les règles qu’elle s’imposait dérangeaient. Ils avaient failli mourir, tous les deux, l’un à cause de l’autre. Et pourtant ils prenaient encore le thé tous les deux.

« Je peux te le demander. C’est toi qui refuse d’avoir à faire ce choix.»

S’il refuser de voir la vérité en face, elle allait lui remettre les yeux en face des trous.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 12:23
Qu'elle parle. Greg l'écoutait sans vraiment l'écouter, encore trop occupé à calmer son coeur et son corps agités. Le rythme tranquille de ses mots, la tessiture profonde de sa voix agissaient comme un baume apaisant. Quelques voyelles et la brûlure s'atténuait, doublées de consonnes qui soufflaient loin de son derme cette intolérable sensation de contact. L'écouter, c'était déjà un peu revenir sur terre.

La panique diminuait et ses pensées affluaient, d'abord en flots désordonnés puis en cohortes bien rangées. Des arguments logiques, démontrables - mais qui se heurtaient toujours à leurs opposants tout aussi implacables. Les plus et les moins s'accumulaient, froids, dénombrables, s'opposaient - et toujours le résultat était le même. Greg était une bombe prête à détonner au moindre choc ; Vika lui offrait un moyen possible de couper la méche pour toujours.

Refuser aurait été illogique.

Son bien-être joué à pile ou face. Le bien-être des autres forcément amélioré car soit il y arriverait  et le monde en serait plus sûr, soit il échouait et Vika prendrait sa place, ou l'éliminerait, ou ferait quelque chose - c'était Vika, ce qui pour lui n'était pas loin de Dieu le père en terme de puissance - et le monde compterait une menace de moins.

Refuser aurait été fou.

Sans mot dire, il avala sa salive, serra puis desserra le poing tout contre lui. Sur la table, la main qui reposait contre le bois, c'était celle de Vika. C'était une main qui tremblait. Pourquoi ? Parce qu'elle avait peur, probablement. Peur de finir cloitrée, de finir utilisée, de finir dévorée par la Bête. Il le savait parce qu'elle le lui disait, parce qu'il pouvait le deviner à force de la connaitre. S'il la copiait, il le saurait parce qu'il serait elle tout comme il saurait tout ses moments de doute, de colère, de déception, tout comme il saurait à quel point elle pouvait être bonne ou mauvaise. S'il la copiait, il n'y aurait plus Greg et Vika, deux êtres partagés entre une relation d'amitié et de mentor-élève. Il n'y aurait plus que Greg-qui-connaissait-Vika-aussi-bien-qu-elle-même, et Vika-qui-serait-toujours-déchiffrée. Plus d'amitié. On ne peut pas être ami avec ce qu'on connait trop bien. Si les copies tentaient à la moindre occasion de se débarasser de l'original, il y avait une raison... Se voir, réellement se voir, était une expérience destructrice.

Refuser aurait été humain.

Mais Greg n'en dit rien, de tout ça. Vika n'aurait pas compris, elle qui savait toujours prendre sur elle pour le bien commun - ou plus exactement, il voulait croire qu'elle était ainsi. Il ne voulait pas savoir tout ce qu'elle avait dû enfermer, regretter, oublier pour devenir ce modèle de vertu. Il voulait une amie - la seule qu'il avait peut-être - avec qui vivre, et pas une ennemie qui finirait par le fuir ou le détruire pour ne pas se contempler dans le miroir parfait de ses yeux.

C'était égoiste. Terriblement égoiste. Trop pour qu'il l'avoue.

Il n'avait pas le droit d'être égoiste à ce point là.
Si ?

- Je vais réfléchir.

C'est tout ce qu'il arriva à sortir, voix blanche et mots déposés tels quels. Voilà. Il lui fallait du temps pour trouver le courage de dire non - ou de dire oui.

En attendant, il se sentait tout vide là - et à la fois, extraordinairement plein. Ca pulsait à l'intérieur, ça demandait à sortir, à évacuer. Peut-être qu'une fois que toute l'énergie l'aurait fui, que la fatigue le clouerait au sol, il arriverait à y voir plus clair. Peut-être.

- Si je dis que j'ai très envie de te taper dessus, ça compte comme une réponse ?

Oui il se moquait. De lui plus que d'elle. Il se redressa avec raideur, décidé à bouger. Faire un tour de la maison, aller gratouiller son monstre de compagnie, retourner un champ de patates, n'importe quoi du moment que ça le faisait bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 18:56

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Bien. C’était déjà une réponse un peu plus raisonnable. Pas forcément facile à donner. Maintenant que tout avait été dit, ils n’en reparleraient surement plus. Jusqu’à ce qu’il se décide. C’est une offre qui n’était pas limité dans le temps, et si un jour, il souhaitait l’accepter il le lui dirait. En attendant, le sujet était surement clos, pour l’un comme pour l’autre. Vika n’avait de toute façon, rien à rajouter.


«Je fais cet effet-là à pas mal de gens, tu sais. Je ne suis pas certaine que ce soit une réponse, mais je vais faire comme si. »

Et même si c’était dans une heure, dans trois jours ou dans vingt ans. En espérant qu’une guerre mondiale inter espèce ne se déclare pas d’ici là. On pouvait toujours prier, hein. Oh, elle avait oublié un petit détail, si bien qu’elle revint en surface, sur le sujet précédent. Leur relation s’était construite sur ce genre d’échange, et elle devait rétablir la balance qui penchait du côté de Greg, aujourd’hui.

«D’habitude, on échange toujours. Tu m’as donné des réponses sans aucunes contreparties, aujourd’hui. Je t’en remercie. Cependant, si tu as des trucs que tu veux savoir, hésite pas. Après tout, ça fait quelques années maintenant, et puis, tu peux vouloir savoir des choses avant de prendre ta décision. »



Elle termina son thé, et lâcha un sourire. Il n’était plus très loin maintenant et elle l’avait senti bouger il y avait quelques minutes déjà. Il savait quand elle était là et il avait rappliqué aussi sec.

«Je crois que notre cher ami veut des gratouilles. Il ne va tarder à se coucher devant la maison. Mais il attendra bien qu’on termine ici.»


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Miroir ambulant
Karma:
125/200  (125/200)
Messages : 165
Date de naissance : 09/05/1970
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 47
Emploi/Situation : Allongée.
Humeur : Mélancolique.
Situation amoureuse : Ah. Ah. AH. AH AHAHAHAH !
MessageSujet: Re: Long time no see. Sam 5 Aoû - 19:38
Cet effet là à pas mal de monde hein ? Tout le monde ou presque en fait, il le suspectait. On aime jeter à bas les idoles après tout - et Vika se conduisait la majeure partie du temps avec une telle vertu que oui, elle semblait un cran au dessus de l'humain ou du yokai moyen. Greg s'attarda au dessus de la table, vaguement souriant à l'idée que Vika soit la nouvelle Réponse à la Grande Question de l'Univers. restait plus qu'à connaitre la Question quoi.

Mais sa suggestion suivante effaça net son sourire naissant.

Hésitation. Oui, non, passe son tour ? Une question lui brûlait les lèvres depuis son retour : ce qu'elle avait fait exactement pendant la guerre. Les rumeurs avaient couru à son sujet, folles et insensées, relayées par l'antithèse autant que la résistance. Vika l'héroine, disaient les uns - le criminel de guerre, disaient les autres. Le fait qu'aucun d'entre eux ne sache exactement ce qui avait généré le carnage - non, le soit-disant carnage - dont on l'accusait l'avait empêché d'avoir une idée claire du tableau mais... Trop d'indices concluants. Trop de chances que ce soit vrai. Vika avait forcément fait quelque chose et il avait peur de savoir quoi.

Mais maintenant... si Vika était prête à le laisser la copier, il devait savoir exactement où il mettait les pieds. Hors de question de devenir un plus gros monstre encore !

-Tu sais que je n'ai pas fui après que Fairy Tale ait pris le contrôle de l'école ?


Sa voix se faisait hésitante, les mots se poussant l'un l'autre comme pour s'évacuer de cette bouche trop bavarde. Trop mal à l'aise pour se rasseoir, il se dandina un peu sur place, son centre de gravité passant d'une jambe à l'autre. Allez, un peu de courage Greg !

- Je voulais vraiment rester pour aider la résistance alors je m'étais promis de ne partir que si je présente un danger trop important. J'ai tenu, j'ai tenu.. et puis on a eu de tes nouvelles par la rumeur. Elle a commencé à jaillir de nulle part. Jamais de témoins directs mais toujours cette même information : Vika a commis un massacre. Vika a massacré une ville entière.

Il ferma les yeux une seconde. Sous sa tête, le vacarme des voix de souvenir était retentissant. Ca criait à l'époque - c'est de ça dont il se souvenait le plus : du brouahah, de la peur dans les cris, de la confusion qui se répandait au sein des élèves perdus et leur faisait petit à petit perdre tout espoir. Ca avait été des jours sombres...

- On parlait de guerrière sombre, de mal absolu, de joie de combattre infinie. C'était une trop grosse coincidence. J'ai cru que tu avais cédé à ta part sombre. Que si toi tu ne pouvais pas tenir, je n'avais aucune chance de résister. J'ai fui comme un lâche.

Yeux rouverts, il lâcha l'aveu d'une traite. Encore aujourd'hui, il ignorait ce dont il avait le plus honte : d'avoir cru, ou d'avoir fui. Il aurait pu faire plus. Il aurait pu croire plus. Autre chose que juste ça.

- Mais t'es revenue. Le jour de ton retour, j'ai cru voir une illusion. Ca ne pouvait pas être toi, pas une toi encore plus rayonnante, encore plus forte qu'avant la guerre. Pas si tout ça c'était vrai.


Par réflexe il riva les yeux dans les siens. Aussi inertes soient-ils, ils restaient un point de repère sur cette figure de guerrière - une trace d'humanité dans ce corps plus robuste que le granite.

-Qu'est-ce qui s'est passé Vika ?
Revenir en haut Aller en bas
Ange Incarné
avatar

Feuille de personnage
Level: S+
Race de Monstre: Animorphe Corbeau
Karma:
200/200  (200/200)
Ange Incarné
Messages : 34
Date d'inscription : 23/10/2016
MessageSujet: Re: Long time no see. Dim 6 Aoû - 12:03

Je m’embêtais, et puis je passais par là…








Oh. Le contraire aurait été étonnant. Elle savait ce qu'on avait dit. Elle n'avait pas tenté de démentir. A quoi bon. Ceux déjà convaincu n'avait pas besoin qu'elle se défende. Les autres ne pourraient juste pas l'être. Alors elle avait continué à être ce qu'elle avait toujours été. Mais Greg voulait savoir, alors elle lui dirait.


« C'est parfois tout aussi courageux de partir au bon moment. On ne fait plus rien quand on est mort, et il est parfois préférable de se retirer quand il le faut. Je vais donc te raconter. Il y a eu la guerre chez moi. Entre ma cité et une autre. L'idée, c'est que l'on règle ça avec un duel, entre les champions des deux villes. J'ai gagné. Et c'est là qu'une coalition de cité à réaliser l'irréparable. Ils ont déclarés la vraie guerre entre les cités, lâchant leurs soldats sur tous ceux qui étaient venu voir l'affrontement. Il n'y avait pas eu une perte civile depuis des siècles. Une règle avait été brisée. »

Elle était un peu amère de cette trahison. Mais bon, ceux qui l'avaient perpétrée devaient l'être plus encore qu'elle. Les souvenirs la refrappèrent et elle n'essaya pas de contenir la tristesse dans ses paroles.

« Mon oncle est mort ce jour-là. J'avais réussi à protéger des gens, mais pas lui, et après avoir fui la cité ennemie, revenant chez moi, on m'a appris la nouvelle. J'ai appris l'inaction de la cité et de celles qui n'étaient pas dans la coalition séditieuse. Attendre et se protéger. Mais je savais que Fairy Tales y était pour quelque chose. Alors j'ai pris une décision. J'ai enfilé l'armure de la famille, un truc tout noir un peu sinistre, ce qui en a rajouté au personnage. Et je suis arrivée, seule, dans la cité ennemie.»



Le plus dur arrivait. Elle n'en était pas fière. Elle n'était pas certaine de pouvoir dire que c'était nécessaire. Ce serait mentir. Elle avait juste laissé parler sa part d'elle-même. Elle lui avait dit "fais", pour se déresponsabiliser.

« Et là, je suis allé La chercher. Nous ne faisions plus qu’une mais je nous ai séparé de nouveau. Et je lui ai dit d’avancer jusqu’au conseil. Ils y avaient une grande partie de leurs armées. Avec des lames, des fusils. Et tout ceux qui se sont interposés sont morts. A sa manière. C’est pour cela qu’on entend des choses. Parce qu'effectivement, Elle n'y était pas allé avec le plat de la lame, pour ainsi dire. Mais seul ceux qui ont voulu m'affronter ont perdu la vie. Au bout d'un moment, plus personne n'a osé le faire. A part le vampire qui s'occupait de l'affaire. Un chef de division de Fairy Tales. D'un certain point de vue, j'ai cédé à mon côté sombre. Je lui ai laissé ma place. Et si ses souvenirs sont teintés d'horreur, je continue de penser que c'était surement nécessaire. Ce qui est certain, c'est que les cités ne se feront plus la guerre de mon vivant. Est-ce que c'est suffisant comme réponse? »




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lycée Shinsei :: Bâtiments Principaux :: Salles de classes-
Sauter vers: